Paris uni vers la finale!

  • A
  • A
Paris uni vers la finale!
Partagez sur :

Le Paris United s'est qualifié pour la finale des World Series of Boxing, vendredi à Levallois, en venant à bout de Bakou (5-0). Nordine Oubaali, Rachid Azzedin, Michel Tavares, Hrvoje Sep et Filip Hrgovic ont chacun rapporté un point à la franchise détenue par Brahim Asloum, pour effacer l'échec du match aller, en Azerbaïdjan. Rendez-vous désormais en Chine, les 6 et 7 mai prochains, pour la grande finale.

Le Paris United s'est qualifié pour la finale des World Series of Boxing, vendredi à Levallois, en venant à bout de Bakou (5-0). Nordine Oubaali, Rachid Azzedin, Michel Tavares, Hrvoje Sep et Filip Hrgovic ont chacun rapporté un point à la franchise détenue par Brahim Asloum, pour effacer l'échec du match aller, en Azerbaïdjan. Rendez-vous désormais en Chine, les 6 et 7 mai prochains, pour la grande finale. "La boxe peut être un sport d'équipe, et on l'a prouvé ce soir !". Devant les caméras de L'Equipe TV, Brahim Asloum ne cachait pas sa joie. Son Paris United, la franchise de World Series of Boxing qu'il a acquis au début de cette saison, s'est qualifié pour la grande finale, vendredi, en venant à bout de Bakou. Battus lors du match aller en Azerbaïdjan (1-4), les boxeurs parisiens ont renversé la vapeur, dans sa salle de Levallois, avec cinq victoire sur cinq (5-0). "On savait qu'on pouvait le faire, Paris United est une grande équipe !", éructe encore Asloum. Et pour bien lancé la machine c'est Nordine Oubaali, en -54kg, qui s'est défait du jeune Tugstsogt Nyzmbayar , originaire du Monténégro. "Le premier point était vital. J'ai gagné ce point avec le coeur, je suis satisfait", a réagi après coup le boxeur, qui est notamment qualifié pour la finale individuelle de ces WSB. C'est ensuite Rachid Azzedine qui est facilement venu à bout du Géorgien Koba Pkhakadze, en -61kg, avant de voir Michel Tavares signé la belle victoire de la soirée, face à l'Azeri Soltan Migitinov, lui aussi qualifié pour la finale individuelle du WSB, dans la catégorie des -73kg. Ne restait plus qu'aux deux Croates de l'équipe, Hrvoje Sep (-85kg) et Filip Hrgovic (+91kg) de conclure cette victoire. Mais le premier va souffrir face à Rizvan Alimuradov. Il a finalement fallu une décision plutôt limite de deux des trois juges pour empocher une victoire controversée, qui va rendre folle de rage l'équipe de Bakou. La caméra de L'Equipe TV, pris pour cible par le boxeur perdant, en a d'ailleurs sûrement gardé des séquelles. Pour finir, c'est finalement le jeune Hrgovic qui va conclure le beau succès. Pas un mince exploit puisque le Russe Sergey Kharitonov, champion de MMA ou de K-1 à ses heures perdues, n'était pas un tendre. Une victoire finalement obtenue de haute lutte, pour le plus grand bonheur du clan français. Rendez-vous désormais en Chine, pour la finale, face au vainqueur du duel entre les Los Angeles Matadors et les Astana Arlans, qui se dispute dimanche prochain.