Paris se dégonfle

  • A
  • A
Paris se dégonfle
Partagez sur :

Galvanisé par sa victoire dans le Clasico, puis par leur qualification en Challenge Européen, le Stade Français est tombé de haut jeudi, à Castres, où les Parisiens, loin de la victoire escomptée, ont sombré, offrant la victoire bonifiée (34-12) à un rival direct. Toulon a frisé le ridicule à Mayol face à La Rochelle (12-9). En bas de tableau, Brive, tombé à domicile devant Bayonne (18-26), replonge en zone rouge, dont s'extrait le SU Agen, vainqueur du CSBJ dans la douleur (26-9).

Galvanisé par sa victoire dans le Clasico, puis par leur qualification en Challenge Européen, le Stade Français est tombé de haut jeudi, à Castres, où les Parisiens, loin de la victoire escomptée, ont sombré, offrant la victoire bonifiée (34-12) à un rival direct. Toulon a frisé le ridicule à Mayol face à La Rochelle (12-9). En bas de tableau, Brive, tombé à domicile devant Bayonne (18-26), replonge en zone rouge, dont s'extrait le SU Agen, vainqueur du CSBJ dans la douleur (26-9). CASTRES-STADE FRANÇAIS: 34-12 Consulter aussi: Le film du match Castres fait le plein Pour le compte de la 17e journée du Top 14, Castres domine le Stade Français (34-12) et reste invaincu à Pierre-Antoine cette saison. Le premier acte se résume à un festival de fautes et de maladresses. Aucune des deux équipes ne parvient réellement à prendre le dessus. Les deux buteurs en profitent alors pour réaliser un sans-faute au pied, mais ce sont les Tarnais qui virent en tête à la pause grâce à un essai de Forestier, entaché par un en-avant de passe de Cabannes (16-9). Au retour des vestiaires, Lionel Beauxis écope d'un carton jaune pour un plaquage "cathédrale" sur Bernard (46e): c'est le tournant du match. Dans la foulée, Teulet passe une pénalité et Andreu inscrit l'essai du break (26-10, 56e). En fin de match, Slimani écope d'un carton jaune pour une faute grossière (76e) et le Stade se retrouve même à treize. Suite au retour d'Attoub, et par conséquent à la présence de deux piliers droits sur la pelouse, M. Cardona exige la sortie d'un Parisien: c'est Beauxis qui en fait les frais. Derrière la mêlée simulée, Teulet offre à Castres l'essai du bonus offensif (34-12, 79e). Prochains matches: Racing-Métro 92 - Castres ; Stade Français - Biarritz TOULON-LA ROCHELLE: 12-9 Consulter aussi: Le film du match Le RCT à l'arraché Les Toulonnais ont eu toutes les peines du monde à battre une valeureuse équipe de La Rochelle (12-9). Menés 0-9 à la pause, ils ont su réagir en seconde période en inscrivant deux essais après l'heure de jeu. Malgré une bonne entame du RCT, La Rochelle ouvre le score sur une tentative de Goosen (0-3, 5e). Les Varois confondent vitesse et précipitation dans ce match et encaissent une nouvelle pénalité par Goosen (0-6, 28e). Peu avant la mi-temps, Tales, d'un drop magistral aux 35 mètres, aggrave la marque (0-9, 37e). Les Toulonnais, méconnaissables, rentrent aux vestiaires avec cet handicap surprenant. Après la pause, Tom May, le remplaçant de Contepomi, rate deux pénalités relativement faciles (45e et 53e). Toulon attaque à tout va, mais le pack rochelais tient bon. Il faut attendre l'heure de jeu pour voir les Varois marquer un premier essai en force par Taumoepeau (5-9, 60e). Réduit à quatorze après le carton jaune de leur pilier Clément (65e), les Maritimes cèdent finalement sur un essai de Auelua, transformé par May (12-9, 67e). La fin de match est délicate pour les visiteurs qui obtiennent malgré tout le bonus défensif. Au classement, Toulon reste 6ème et La Rochelle 12ème. Prochains matches: Toulon - Brive ; La Rochelle - Toulouse BRIVE-BAYONNE: 26-18 Consulter aussi: Le film du match L'Aviron assomme Brive Dans un duel de seconde moitié de tableau, les Bayonnais réalisent la bonne opération en l'emportant à l'extérieur, et avec la manière, face à Brive (26-18). Le début de rencontre est tendu et cela s'en ressent sur le terrain. Plusieurs petits accrochages entre adversaires, mais pas la moindre occasion à se mettre sous la dent. Les seuls points inscrits le seront grâce aux buteurs. Aux pénalités du briviste Caminati (4e, 15e) répondront celles de Boyet pour Bayonne (8e, 40e). A la pause, le score est logiquement nul et peu élevé (6-6). On attendait un réveil au retour des vestiaires: il est bayonnais ! Trois essais en moins de dix minutes par Huget (6-11, 44e), Garcia (6-16, 48e) et Boutaty (6-23, 51e) assaisonnés d'un drop parfait de Garcia (6-26, 55e), et voilà l'Aviron qui prend le large. Brive est à terre mais se relève et Khinchagishvili inscrit l'essai du réveil (11-26, 58e). Caminati imite son partenaire en toute fin de rencontre (18-26, 76e), mais les hommes d'Ugo Mola ratent le point de bonus défensif. Au classement, Bayonne conforte sa 8e place avec 44 points, tandis que Brive recule au 13e rang avec 26 unités. Prochains matches: Toulon - Brive ; Bayonne - Bourgoin AGEN-BOURGOIN: 26-9 Consulter aussi: Le film du match Agen, un minimum Agen l'emporte devant Bourgoin (26-9) lors du match de la peur, entre les deux derniers du classement au coup d'envoi. Les Agenais s'en sortent avec une victoire nécessaire, mais sans le bonus. Suite à un premier raté de Tian à la pénalité (6e), Barnard ouvre la marque (3-0, 10e) mais son homologue berjallien se rattrape assez vite pour ramener les compteurs à égalité (3-3, 19e). Toutefois, la mire de Tian n'est vraiment pas réglée à la perfection (22e) et l'essai de Barnard arrive comme une bénédiction pour des Agenais en difficulté (10-3, 28e). Tian se réveille en fin de première période et ramène les siens à un point à la pause (10-9, 33e, 40e+1). Après vingt minutes de disette en début de seconde période, Barnard aggrave la marque au pied (13-9, 59e), alors que Tian est encore imprécis face aux perches (62e). Barnard poursuit lui son sans-faute (19-9, 69e, 76e), avant un ultime essai salvateur d'Avramovic après la sirène (26-9, 80e+2). Sans bonus donc, Agen réalise donc quand même l'essentiel face à la lanterne rouge du Top 14, et le SUA pointe désormais au 11e rang avec 28 points, hors de la zone rouge donc. Bourgoin, dont les carottes sont cuites depuis longtemps, reste 14e et bon dernier avec 10 unités seulement. Prochains matches: Perpignan - Agen ; Bayonne - Bourgoin