Paris s'offre le premier round

  • A
  • A
Paris s'offre le premier round
Partagez sur :

Le Paris Volley a remporté, ce jeudi soir, la finale aller de la Pro A contre Tourcoing. Les hommes de Mauricio Paes se sont imposés en quatre sets (28-26, 25-21, 25-21, 25-20) et auront l'occasion de remporter leur quatrième titre d'affilée dans trois jours devant leur public.

Le Paris Volley a remporté, ce jeudi soir, la finale aller de la Pro A contre Tourcoing. Les hommes de Mauricio Paes se sont imposés en quatre sets (28-26, 25-21, 25-21, 25-20) et auront l'occasion de remporter leur quatrième titre d'affilée dans trois jours devant leur public.Première manche, Paris. Les joueurs de la capitale, favoris lors de cette finale de Pro A, n'ont pas tremblé à l'occasion du match aller, disputé ce jeudi soir à Tourcoing. Hormis dans un deuxième set où ils auront tout de même posé des problèmes à leurs hôtes, les Parisiens n'ont rien laissé au hasard, remportant une victoire facile en quatre sets (28-26, 21-25, 25-21, 25-20). En cas de succès dans trois jours devant leur public, ils décrocheront leur quatrième titre d'affilée.La scène de liesse en fin de match en témoigne bien: le Paris Volley voulait plus cette victoire que le TLM. "On savait que ça allait être difficile, on l'a vu dans les deux premiers sets, a commenté Henno après la rencontre, au micro de Sport+. Mais on a su être présents dans les moments importants." Notamment à chaque fois que les Tourquennois se sont accrochés, comme dans le premier acte que Paris a bien débuté (11-8) avant qu'une bonne série de Tourcoing ne permette aux Nordistes de faire le break pour la première fois (15-12). Mais cela n'a pas suffi. La faute à un cruel manque de régularité en attaque. Trois balles de set plus tard en faveur des Parisiens, la manche glissait des mains nordistes (28-26).Henno: "Remettre les compteurs à zéro"Tourcoing a ensuite pris les devants dans le deuxième set (8-3). Mais les Franciliens ont su rester patients en revenant à hauteur de leurs hôtes en fin de set (19-19), sans pour autant empêcher le TLM d'égaliser à une manche partout (25-21). Le problème pour les Nordistes, c'est qu'ils ont toujours eu du mal, même quand ils ont mené au score. Alors dès que le Paris Volley a fait la course en tête, comme en début de troisième set (13-9), ils n'ont pas su réagir (25-21). Résultat: le dernier set, lui aussi, a filé très vite (25-20). Le premier titre de l'histoire du TLM est encore loin même si rien n'est encore définitif. Lors de sa demi-finale contre Tours, Paris avait eu recours au golden set alors qu'il avait remporté largement le match aller à l'extérieur (3-0). "C'est un grand pas, mais il faut remettre les compteurs à zéro d'ici dimanche. On va essayer de ne pas commettre les mêmes erreurs que la semaine dernière", a assuré Henno. A bon entendeur...