Paris pêche du gros, Lille plus chanceux

  • A
  • A
Paris pêche du gros, Lille plus chanceux
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Le PSG a hérité d'un groupe relevé, c'est plus simple pour Lille.

LIGUE EUROPA - Le PSG a hérité d'un groupe relevé, c'est plus simple pour Lille. Le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue Europa a réservé des fortunes diverses aux formations françaises qualifiées pour la compétition européenne: Le Losc, en qualité de quatrième de la dernière édition de Ligue 1, et le PSG, vainqueur de la Coupe de France en mai dernier aux dépens de l'AS Monaco. Si les Nordistes peuvent aborder avec confiance les joutes d'un groupe C qui les verra défier les Portugais du Sporting, les Bulgares du Levski Sofia et les Belges de La Gantoise, le club de la capitale n'a pas bénéficié de la même chance au tirage. Pour espérer atteindre les seizièmes de finale de l'ancienne Coupe UEFA, les hommes d'Antoine Kombouaré auront fort à faire puisqu'ils ont hérité du FC Séville en guise de tête de série. Huitième de finaliste de la Ligue des champions la saison dernière, le club andalou, dans lequel évolue notamment le défenseur français Julien Escudé, fera figure de grandissime favori du groupe J. Surtout que les Espagnols sont revanchards, eux qui ont subi la loi de Braga en barrage de la coupe aux grandes oreilles, sans oublier que Paris n'a plus battu de club espagnol depuis avril 1996, restant sur trois défaites et un nul. Le PSG devra également se méfier du Borussia Dortmund, cinquième du dernier championnat allemand. Si le club de la Ruhr a perdu de son lustre des années 1990, décennie dorée du BVB marquée une victoire en Ligue des champions (1997) et deux Bundesliga (1995, 1996), il reste toujours un adversaire redoutable, capable de se transcender, surtout lorsqu'il évolue dans son enceinte légendaire du Signal Iduna Park. Enfin, Guillaume Hoarau et consorts devront se sortir du piège tendu par les Ukrainiens de Karpaty, 5e de leur championnat la saison dernière. Groupe A: Juventus, Manchester City, Salzbourg, Lech Poznan Groupe B: Atletico Madrid, Bayer Leverkusen, Rosenborg, Aris Salonique Groupe C: Sporting, Lille, Levski Sofia, La Gantoise Groupe D: Villarreal, Bruges, Dinamo Zagreb, PAOK Salonique Groupe E: AZ Alkmaar, Dynamo Kiev, BATE Borisov, FC Sheriff Groupe F: CSKA Moscou, Palerme, Sparta Prague, Lausanne Groupe G: Zenith Saint-Pétersbourg, Anderlecht, AEK Athènes, Hadjuk Split Groupe H: Stuttgart, Getafe, OB Odense, Young Boys Berne Groupe I: PSV Eindhoven, Sampdoria de Gênes, Metalist Kharkov, Debrecen Groupe J: FC Séville, PSG, Borussia Dortmund, Karpaty Groupe K: Liverpool, Steaua Bucarest, Naples, FC Utrecht Groupe L: FC Porto, Besiktas, CSKA Sofia, Rapid Vienne A noter que les deux meilleures équipes de chaque groupe, soit vingt-quatre équipes, se qualifient pour les seizièmes de finales, en plus des huit équipes ayant terminé troisième de leur groupe en Ligue des champions.