Paris, la folie des grandeurs

  • A
  • A
Paris, la folie des grandeurs
Partagez sur :

L'arrivée, a priori immédiate, de l'Italien Carlo Ancelotti au poste d'entraîneur devrait chambouler l'effectif du Paris Saint-Germain. Avec les Qatariens, le PSG est entré dans une nouvelle ère, dans une autre dimension. Cela devrait se voir encore plus cet hiver. Outre David Beckham, Leonardo souhaite en effet trois recrues de renom lors du mercato, dont un certain Kaka. Attention les yeux !

L'arrivée, a priori immédiate, de l'Italien Carlo Ancelotti au poste d'entraîneur devrait chambouler l'effectif du Paris Saint-Germain. Avec les Qatariens, le PSG est entré dans une nouvelle ère, dans une autre dimension. Cela devrait se voir encore plus cet hiver. Outre David Beckham, Leonardo souhaite en effet trois recrues de renom lors du mercato, dont un certain Kaka. Attention les yeux ! Si Antoine Kombouaré n'est pas assez sexy ni connu sur la scène européenne pour Leonardo et pour les Qatariens, l'Ivoirien Siaka Tiéné et le Serbe Milan Bisevac ont du souci à se faire... Bien qu'ils soient tous les deux internationaux, leur renommée ne dépasse guère les frontières de l'Hexagone. De plus, ils ont débarqué au Paris Saint-Germain grâce, en grande partie, au désormais ex-coach parisien, qui les entraînait, déjà, à Valenciennes. Des deux joueurs, Tiéné, qui partira à la Coupe d'Afrique des nations en janvier, apparaît le plus menacé, tout comme, évidemment, sa doublure, Sylvain Armand, à l'occasion du marché de Noël qui va alimenter les rumeurs autour du PSG jusqu'au 31 janvier prochain, date de clôture du mercato. Guère convaincu par l'Ivoirien et l'ancien Nantais, "Leo" ne cache en effet pas son envie de recruter un latéral gauche lors du mercato hivernal. Selon Le Parisien de ce samedi, le PSG pistait le jeune Brésilien Bruno Cortes, mais celui-ci vient de s'engager avec Sao Paulo. À droite, Marcos Ceara et Christophe Jallet, dont le standing ne correspondrait plus à celui du club de la capitale, ne sont pas à l'abri non plus, et l'un des deux, au moins, devrait faire les frais du grand ménage hivernal. Quid du reste de l'équipe ? Kaka, Tevez, Hulk, Cavani... Au milieu, l'arrivée, tant attendue, de David Beckham semble imminente. Malgré ses 36 bougies, malgré le fait qu'il n'a plus joué depuis le 6 décembre et la fin de la tournée des Los Angeles Galaxy en Asie et en Australie, malgré, enfin, qu'il provienne de la MLS, un championnat de niveau inférieur à celui de la Ligue 1, l'Anglais sera LA star de l'équipe parisienne. Ancelotti devra donc, quoiqu'il arrive, lui donner du temps de jeu pour ne pas le froisser et, par-dessus tout, pour ne pas se mettre à dos QSI, qui investit énormément d'argent sur "Becks". Mais l'Anglais ne sera sans doute pas l'unique star de ce PSG en mutation accélérée. Car en parlant de star du ballon rond, Kaka ferait partie des priorités de Leonardo, si l'on en croit, toujours, Le Parisien. Ce n'est pas nouveau, les deux hommes s'étaient déjà rencontrés cet été, à Paris. Le Ballon d'or 2007 a pour lui le talent, l'expérience et l'estime d'Ancelotti, qui l'a dirigé à l'AC Milan. Mais pas la grande forme (il ne joue pas régulièrement). Sous contrat au Real Madrid jusqu'en 2015, il en coûterait 40 millions d'euros à Paris. Quand même... Cette éventuelle venue, conjuguée à celle, presque actée, de Beckham, redistribuerait en tout cas sérieusement les cartes dans l'entrejeu du Paris Saint-Germain. Blaise Matuidi, qui vise l'Euro 2012 avec l'équipe de France, pourrait en faire les frais. Jérémy Ménez et Nenê, aussi. L'un des deux sera sûrement obligé d'aller s'asseoir sur le banc. Et quid de Javier Pastore ? L'Argentin, débarrassé de Kombouaré, fait preuve depuis plusieurs semaines d'une suffisance et d'une nonchalance qui éclipsent son talent certain. En dépit de son coût (42 millions d'euros), Carlo Ancelotti ne lui laissera rien passer. Pour terminer, Kevin Gameiro, qui, depuis Montpellier (0-3, le 24 septembre), n'a trouvé le chemin des filets qu'à Ajaccio (1-3, le 16 octobre) et à Sochaux (0-1, le 10 décembre), n'est pas sûr d'être titulaire durant la deuxième moitié de saison. Guillaume Hoarau, de retour de blessure, encore moins... D'après L'Equipe du jour, les dirigeants parisiens sont toujours en quête d'un gros poisson, en contacts avec Carlos Tevez (Manchester City), Hulk (FC Porto) et Edison Cavani (Naples). Une chose est certaine à l'heure actuelle: il n'y aura pas de place pour tout le monde. Mais ça, c'est un problème de nouveau riche...