Paris fait comme si...

  • A
  • A
Paris fait comme si...
Partagez sur :

Pour son premier match de l'ère post-Guazzini, le Stade Français a battu Bordeaux-Bègles, vendredi, lors de la première journée de Top 14 (41-20). Une victoire bonifiée sur le promu qui permet aux Parisiens de prendre provisoirement la tête du classement. Parmi les autres matches, on pourra noter la victoire sur le fil d'Agen à Brive (19-20), tandis que Perpignan et Clermont ont assuré.

Pour son premier match de l'après-Guazzini, le Stade Français a battu Bordeaux-Bègles, vendredi, lors de la première journée de Top 14 (41-20). Une victoire bonifiée qui permet aux Parisiens de prendre provisoirement la tête du classement. Parmi les autres matches, on pourra noter la victoire sur le fil d'Agen à Brive (19-20), tandis que Perpignan et Clermont ont assuré. STADE FRANCAIS-UNION BORDEAUX-BEGLES: 41-20 Consulter aussi: Le match à la loupe Paris prend la tête Pour ce lever de rideau du Top 14 au stade Charléty, et son premier match de l'après Guazzini, le Stade Français s'impose face à Bordeaux-Bègles (41-20). Le promu n'a pas à rougir de son premier acte. Malgré un premier essai de Fainifo trop rapidement encaissé (7-0, 2e), les Girondins renversent la vapeur en inscrivant deux essais pleins de panache, par l'intermédiaire de Decamps (10-7, 10e), puis Connor (10-14, 29e). Mais les failles défensives du promu vont lui être fatidiques. Paris passe la vitesse supérieure et reprend aussitôt les commandes du match, grâce à Lyons (17-14, 33e) et Arias (24-14, 36e). Mais les deux équipes semblent avoir tout donné lors du premier acte, et la qualité s'en ressent terriblement au cours de la seconde période. Malgré deux nouvelles pénalités de Frazer (48e, 58e), le promu s'effondre. Au contraire de Dupuy, qui va enchaîner une pénalité et un essai transformé pour mettre les siens à l'abri (34-20, 61e). Cerise sur le gâteau, Camara, entré en cours de jeu, inscrit l'essai du bonus offensif à la sirène (41-20, 80e+1). Prochains matches: Castres - Stade Français ; Union Bordeaux-Bègles - Bayonne PERPIGNAN-CASTRES: 25-6 Consulter aussi: Le match à la loupe L'Usap sans les paillettes Après avoir douté durant plus d'une heure lors de cette première journée du Top 14, Perpignan a finalement eu raison d'un Castres Olympique accrocheur (25-6). L'Usap prend rapidement l'avantage dans ce match grâce à la botte de Porical (3-0, 4e). Le buteur catalan, de par sa réussite (7e, 27e) permet à son équipe de se créer un petit break (9-0). Dans le camp adverse, Kockott, maladroit à trois reprises (10e, 13e et 29e), se réveille enfin (9-3, 34e). Mais dans ce festival de pénalités, Porical se montre le plus fort (12-3, 35e), même si Kokott réduit le score juste avant la pause (12-6, 38e). La seconde période est très équilibrée. Les deux équipes font preuve de maladresse dans leurs attaques à la main. Il faut attendre la 70e pour voir le score évoluer grâce à la botte de Porical (15-6). Malgré l'avantage du vent, les Tarnais encaissent même un essai grâce à l'opiniâtreté de Coetzee (22-6, 72e). Porical, le grand bonhomme du match, ajoute même trois nouveaux points en fin de match (25-6, 80e). Les Catalans peuvent savourer leur premier succès. Castres y a longtemps cru avant de céder dans les dix dernières minutes. Prochains matches: Racing-Métro 92 - Perpignan ; Castres - Stade Français CLERMONT-LYON OU: 22-13 Consulter aussi: Le match à la loupe Pas payé le LOU Pour son retour dans le TOP 14 après 17 ans d'absence, Lyon a connu une bien mauvaise soirée en s'inclinant sur le terrain de Clermont (22-13), vendredi lors de la première journée. Les Jaunards ont peiné tout au long d'une rencontre hachée par les multiples coups de sifflet de l'arbitre. L'entame de match leur a échappés, puisque Bontinck a rapidement inscrit un essai (0-5, 3e) transformé par Van Gisbergen (0-7, 4e). Sous l'impulsion de James (6-7, 10e et 26e) et de Floch (9-7, 30e), l'ASM repasse devant mais Van Gisbergen répond immédiatement à ces trois pénalités clermontoises (9-10, 32e). Une pénalité de James (12-10, 36e) permet au champion de France 2010 de repasser devant juste avant la pause. Au retour des vestiaires, l'ASM se réveille et punit une formation lyonnaise catastrophique sur les touches. Senio marque un essai (17-10, 46e) que James transforme (19-10, 47e). Mais après une nouvelle pénalité de Van Gisbergen (19-13, 51e), Clermont lutte jusqu'au bout pour conserver son avantage. Une pénalité après la sirène réussie par Floch (22-13, 80e+1) crucifie le LOU, qui voit finalement le bonus défensif passer sous son nez. "C'est injuste", commentera Raphaël Saint-André au micro de Rugby+ à l'issue du match. Prochains matches: Toulon - Clermont ; Lyon OU - Toulouse BRIVE-AGEN: 19-20 Consulter aussi: Le match à la loupe Et Tian a surgi... Agen l'emporte à Brive (20-19) au terme d'un scénario incroyable, puisque les Brivistes ont mené de 16 points jusqu'à moins d'un quart d'heure de la fin. Lacombe ouvre très rapidement les hostilités en inscrivant le premier essai du match pour le CAB (7-0, 5e), appuyé ensuite par une pénalité de Caminati (10-0, 11e). Conrad Barnard réduit la marque (10-3, 14e), mais Caminati enchaîne trois pénalités qui donnent un avantage non négligeable (17e, 29e, 55e) aux Corréziens (19-3). Le match tombe alors dans un faux rythme, et les nombreux changements semblent couper les ailes des hommes d'Ugo Mola. Le SUA attend la 65e minute pour se relancer, par l'intermédiaire d'un essai de Fono (19-10, 67e). La panique s'empare des locaux, Courrent passe une pénalité (19-13, 75e) et un ultime essai de Tian transformé par ce même Courrent permet aux visiteurs de ramener les quatre points sur le fil (19-20, 80e+2). Les Lot-et-Garonnais rejoignent donc in extremis le groupe des équipes à quatre points, tandis que Brive doit se contenter d'un point de bonus défensif extrêmement frustrant au vu du déroulé de la partie. Avec Toulouse, les Brivistes sont les seuls à compter une unité dans les équipes à avoir perdu, mais ça ne les consolera probablement pas. Prochains matches: Montpellier - Brive ; Biarritz - Agen