Paris dans le doute

  • A
  • A
Paris dans le doute
Partagez sur :

FOOTBALL - Incapable de gagner, le PSG suscite les interrogations alors que se profile un déplacement périlleux à Marseille, dimanche.

Le Paris Saint-Germain n'a plus goûté aux joies de la victoire depuis le 30 août dernier. Les hommes d'Antoine Kombouaré tenteront, dimanche, de se relancer à Marseille mais de nombreuses inquiétudes demeurent notamment dans le secteur offensif.C'est l'automne. Et comme la saison des feuilles mortes, la crise pointe le bout de son nez au Paris Saint-Germain. Reste désormais à déterminer sa durée car, avec deux déplacements au programme, à Marseille dimanche puis la semaine suivante à Sochaux (la 11e journée, prévue le 28 octobre avec la réception de Lens, a été reportée au 16 décembre), le programme qui attend le PSG pourrait bien plonger le club de la capitale dans une situation des plus délicates.La dernière victoire en championnat du PSG remonte déjà au 30 août dernier contre Lille (3-0). Depuis, s'est écoulé un mois et demi sans le moindre succès, les troupes d'Antoine Kombouaré n'ayant engrangé que trois points sur quinze possibles. Avec un tel bilan, les inquiétudes sont légitimes et la chute au classement inéluctable (9e alors que Paris était 2e au soir de la 4e journée après son succès sur Lille). Pourtant, les Parisiens n'ont presque rien à se reprocher dans le jeu. Bien en place, souvent dominateurs, les partenaires de Grégory Coupet ont tout pour séduire en L1. Seul problème, et il est de taille, la réussite est loin d'être au rendez-vous. Qui pour mener l'attaque ?Contre Monaco (défaite 0-2), Lyon (1-1), Lorient (1-1) et dimanche à Toulouse (défaite 0-1), l'absence d'un tueur aux avant-postes s'est encore fait sentir au PSG. Pas étonnant quand on sait que le duo d'attaque titulaire composé de Guillaume Hoarau et Mevlut Erding n'a pu évolué ensemble que quelques minutes cette saison, contre Valenciennes lors de la 3e levée, la faute à des blessures récurrentes. Et l'horizon ne paraît pas prêt de s'éclaircir pour les Parisiens puisque Guillaume Hoarau s'est de nouveau blessé (entorse du genou) à Toulouse et devrait manquer à l'appel jusqu'à la trêve...Or, Antoine Kombouaré, qui s'est livré lundi à un étonnant mea culpa à propos de l'entrée en jeu de Guillaume Hoarau au Stadium, qu'il a regrettée, ne dispose pas non plus de pléthore de solutions offensives, seuls Luyindula et Giuly étant a priori capables de suppléer Hoarau et Erding, à moins de jouer la carte jeunes avec Arnaud ou Maurice. Mais on voit mal le Néo-Calédonien lancer dans le grand bain ces derniers au moment de défier l'OM pour un clasico qui verra Paris se présenter au Vélodrome profil bas.