Paris assure l'essentiel

  • A
  • A
Paris assure l'essentiel
@ Maxppp
Partagez sur :

COUPE DE FRANCE - Le PSG a éliminé Vesoul, club de CFA, sans briller (1-0).

COUPE DE FRANCE - Le PSG a éliminé Vesoul, club de CFA, sans briller (1-0). Quinzième de Ligue 1 après la déroute subie face à Lorient (0-3), le Paris Saint-Germain n'avait pas le droit à l'erreur mardi sur la pelouse de Vesoul, en huitièmes de finale de la Coupe de France, sous peine de s'enfoncer encore un peu plus dans la crise. Les joueurs de la Capitale ont rempli leur mission en s'imposant 1 à 0 grâce à une réalisation de Ludovic Giuly. Sur un terrain difficile, en synthétique et enneigé, les locaux se montrent les plus à l'aise en début de match. Servi côté gauche, le Camerounais Jacques Etonde-Ebelle repique dans l'axe et adresse une frappe enroulée qui passe légèrement à côté du but gardé par Apoula Edel (6e). La réaction parisienne ne se fait toutefois pas attendre. Sur un corner tiré par Stéphane Sessegnon, Granddi Ngoyi frappe à bout portant mais Johann Mouge repousse sur sa ligne (8e). Sessegnon voit rouge Le portier vésulien ne pourra rien en revanche face à Ludovic Giuly. Profitant d'une bonne déviation de la tête de Guillaume Hoarau, ce dernier joue en une-deux avec Sessegnon et s'échappe dans le dos de la défense adverse, avant d'ouvrir le score du plat du pied (1-0, 16e). Un avantage que les Parisiens parviendront à conserver sans trop de difficulté jusqu'à la pause. La seconde période est en revanche plus délicate à négocier pour les hommes d'Antoine Kombouaré. Quelques instants après une frappe en demi-volée de Mickaël Maire qui flirte avec la lucarne d'Edel, les esprits s'échauffent. Cédric Paul laisse traîner le pied sur Sessegnon. Le Béninois se relève et commet à son tour un mauvais geste. L'arbitre de la rencontre décide d'exclure les deux joueurs. En dépit d'une dernière occasion, un tir croisé de Mohamed Djebaïli bien repoussé par Edel (82e), le PSG s'impose sur la plus petite des marges et obtient son billet pour le tour suivant. L'honneur est sauf.