Paris a une faim de loup

  • A
  • A
Paris a une faim de loup
Partagez sur :

Sans ses étoiles Nordine Oubaali et Ludovic Groguhe, le Paris United affrontera les féroces Astana Arlans, vendredi et samedi en Chine, en finale des World Series of Boxing. Le vainqueur de cette première édition des WSB empochera un demi-million de dollars. Une somme capitale pour la franchise de Brahim Asloum. Présentation.

Sans ses étoiles Nordine Oubaali et Ludovic Groguhe, le Paris United affrontera les féroces Astana Arlans, vendredi et samedi en Chine, en finale des World Series of Boxing. Le vainqueur de cette première édition des WSB empochera un demi-million de dollars. Une somme capitale pour la franchise de Brahim Asloum. Présentation. Ils ne sont plus que deux ! Après presque six mois de compétition, soit 76 rencontres entre 12 franchises, composées de 200 boxeurs de 49 pays différents, le Paris United de Brahim Asloum et les Astana Arlans (les loups d'Astana, la capitale du Kazakhstan) de Mankenov Bolat s'affronteront, vendredi puis samedi en Chine, en finale de la première édition des World Series of Boxing (WSB). Les deux équipes, qui ont éliminé respectivement les Baku Fires et les Los Angeles Matadors en demies, se battront lors de dix combats, de cinq rounds de trois minutes chacun et dans cinq catégories diverses. L'escouade parisienne est arrivée dès dimanche dernier à Guiyang (province du Guizhou), de manière à s'habituer au décalage horaire (+6 heures) et à la nourriture. Elle a pris ses quartiers dans un très bel hôtel, mais complètement perdu dans les montagnes. Entre deux entraînements quotidiens au Stadium of Guizhou University, son line-up a été enregistré. Malheureusement pour lui, le Paris United devra faire sans ses deux maillons forts, les Français Nordine Oubaali et Ludovic Groguhe, qui se préparent actuellement pour les finales individuelles (les 27 et 28 mai prochains à Guiyang). Groguhe a de plus subi une opération à la main la semaine passée. En face, les Kazakhs se présenteront au complet. Ils ont terminé deuxièmes de la Conférence Asie, derrière... les Baku Fires. Cependant, attention, ils ont fini la saison régulière avec le même nombre de points (29) que le Paris United, premier de la Conférence Europe. Les dix boxeurs parisiens sont donc prévenus ! Un trophée de 17,6 kg et, surtout, 500 000 dollars (384 000 euros) sont en jeu. Et quand on connaît la situation financière de la franchise d'Asloum (perte, retard de paiement des salaires), on se dit forcément que le jeu en vaut la chandelle.