Paris a les poules

  • A
  • A
Paris a les poules
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Malgré la défaite (4-3), le PSG s'est qualifié à Tel-Aviv.

LIGUE EUROPA - Malgré la défaite (4-3) le PSG s'est qualifié à Tel-Aviv. Paris s'est incliné (4-3), jeudi, face au Maccabi Tel-Aviv, mais a préservé l'essentiel, à savoir le droit de disputer la phase de poules de la Ligue Europa. Vainqueur il y a une semaine au Parc des princes (2-0), le club de la capitale a tâtonné dans l'ambiance gentiment électrique du Bloomfield Stadium de Tel-Aviv. Tantôt inspiré, tantôt négligé, le jeu du PSG a joué les montagnes russes, permettant aux Israéliens de rester dans le match et de finalement l'emporter sur un maître coup franc de l'excellent Eliran Atar tout au bout du temps additionnel. Les Jaunes du Maccabi avaient d'ailleurs entamé le match tambour battant, avec plusieurs incursions dangereuses dans le camp parisien. Après avoir laissé passer l'orage, les joueurs d'Antoine Kombouaré ont ouvert le score peu avant la mi-temps. Poussé dans le dos par Yoav Ziv, Guillaume Hoarau s'est fait justice lui-même sur un penalty tranquillement transformé du plat du pied droit (0-1, 40e). Une défense toujours friable... Dès la reprise (1-1, 46e), les joueurs du Maccabi sont revenus à hauteur grâce à l'inévitable Atar, auteur dans la surface de réparation d'un splendide enchaînement contrôle - frappe qui a laissé Clément Chantôme sur place. Mais Paris a guère eu le temps de douter, Ludovic Giuly redonnant de l'air aux siens sur une frappe en pleine lucarne après une habile temporisation (1-2, 64e). Quatre minutes plus tard, la défense parisienne, apathique, a une fois de plus montré ses limites lorsque le rentrant Amidor, lancé dans la profondeur, est venu tromper Apoula Edel de près (2-2, 68e). Dans un match qu'il aurait dû maitriser de bout en bout, le PSG s'est fait - un peu - peur neuf minutes, entre le penalty transformé par Haris Medunjanin (3-2, 84e) et celui réussi par Nenê (90e+4). Incorrigible, le PSG a finalement laissé filer le match sur un ultime coup de pied arrêté, le cinquième décisif dans ce drôle de match qui fleurait bon la rentrée. Dans cette Ligue Europa, le PSG a donc passé le premier examen avec succès mais va devoir travailler dur dans les semaines à venir s'il ne veut pas être puni en phase de poules.