Pacquiao, mais...

  • A
  • A
Pacquiao, mais...
Partagez sur :

Et de quinze pour Manny Pacquiao ! Toujours aussi insatiable, le Philippin a remporté son quinzième succès d'affilée aux dépens du Mexicain Juan Manuel Marquez. "Pac-man" conserve ainsi sa ceinture WBO des Welters, mais la décision des juges a été fortement contestée dans le camp adverse.

Et de quinze pour Manny Pacquiao ! Toujours aussi insatiable, le Philippin a remporté son quinzième succès d'affilée aux dépens du Mexicain Juan Manuel Marquez. "Pac-man" conserve ainsi sa ceinture WBO des Welters, mais la décision des juges a été fortement contestée dans le camp adverse. Une victoire et des sifflets. Manny Pacquiao a bien signé son quinzième succès de suite, contre le Mexicain Juan Manuel Marquez, pour conserver son titre WBO des Welters, mais il n'a pas du tout convaincu le public du MGM Grand de Las Vegas, qui n'a que très peu goûté la décision des juges, majoritaires en faveur du Philippin. Pour deux des trois juges, il l'a emporté (115-113 selon le décompte de Dave Moretti et 116-112 selon Glenn Trowbridge), tandis le troisième, Robert Hoyle, a donné les deux boxeurs à égalité (114-114). C'est pourtant Marquez qui avait levé les bras à l'issue de 12 reprises disputées. Mais comme en 2004, où les deux boxeurs n'avaient pu être départagés, et en 2008, où Pacquiao avait été déclaré vainqueur pour un seul point d'avance, le Mexicain n'a pu s'offrir le scalp de "Pac-man". "C'est difficile de se battre contre son adversaire et contre les trois juges", a-t-il réagi. "J'ai été volé. Honnêtement, je ne sais pas ce que je dois faire pour changer l'état d'esprit des juges." A 32 ans, Pacquiao signe donc dans la confusion son troisième succès depuis son élection au Parlement philippin l'an dernier.