Owen joue de malchance

  • A
  • A
Owen joue de malchance
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - MU ira à Wolverhampton sans Owen, forfait pour le reste de la saison.

PREMIER LEAGUE - MU ira à Wolverhampton sans Owen, forfait pour le reste de la saison. Michael Owen n'aura pas besoin de donner son corps à la science. Elle le connaît déjà par coeur, et va même découvrir une nouvelle partie de son anatomie: ses ischio-jambiers. L'attaquant anglais, 30 ans, a ressenti une douleur juste avant la pause le week-end dernier contre Aston Villa (2-1), en finale de la Carling Cup, alors qu'il avait permis quelques minutes auparavant à Manchester United d'égaliser. Tout seul, il s'est blessé sur une passe anodine et a laissé sa place à Wayne Rooney, auteur du but de la victoire. Une guigne qui poursuit le l'international britannique depuis des lustres. Aine, cheville, cuisse, métatarses, ligaments du genou, hernie: rares sont les muscles ou articulations qui n'ont pas été touchés durant sa carrière. Out jusqu'à la fin de saison, Michael Owen voit son rêve de disputer la prochaine Coupe du monde en Afrique du Sud lui passer sous le nez, lui dont la dernière cape remonte à mars 2008. "C'est un coup terrible pour ce garçon", a ajouté Sir Alex ferguson, le manager des Red Devils, confronté à un problème de taille en attaque. Les Red Devils n'ont plus que Wayne Rooney et Dimitar Berbatov comme purs attaquants disponibles dans leur effectif alors qu'ils sont toujours à la lutte pour le titre en Angleterre et engagés en Ligue des champions. Encore une année de contrat avec MU Pour le déplacement à Wolverhampton, samedi lors de la 28e journée de Premier League, ces deux options devraient suffire. Mais sur la durée, cela peut vite devenir plus ennuyeux. Auteur de trois buts cette saison en championnat, Michael Owen aurait pu être utile en tant que "super sub" (remplaçant de luxe, ndlr). Mais l'enfant de Chester, près de Liverpool, né aux yeux du monde en 1998 grâce à un but d'anthologie inscrit face à l'Argentine en huitièmes de finale du Mondial, va devoir ronger son frein pour revenir au top la saison prochaine, pour la dernière année de son contrat à Old-Trafford. Michael Owen, qui a été sacré Ballon d'Or 2001 après un quintuplé réalisé avec les Reds, était arrivé l'été dernier à Manchester libre de tout contrat. Son parcours à Newcastle, marqué évidemment par des pépins physiques à répétition et une Coupe du monde 2006 qui l'a vu se blesser dès son premier match face à la Suède, n'avait pas convaincu grand-monde sauf Alex Ferguson, qui avait pris le risque de le recruter. Un risque relatif vu le CV extra-large de l'intéressé, passé par Liverpool (1996-2004), le Real Madrid (2004-2005) et donc Newcastle (2005-2009). Mais un risque quand même vu le squelette en cristal du joueur, rattrapé une fois de plus par l'ambulance.