Orléans joue son va-tout

  • A
  • A
Orléans joue son va-tout
Partagez sur :

Six équipes peuvent encore accrocher l'une des deux dernières places qualificatives pour la Semaine des As, du 10 au 13 février prochains à Pau. Parmi elles, Orléans a l'occasion de sauver sa terne première moitié de saison. Une victoire contre Hyères-Toulon, samedi soir lors de la 15e journée de Pro A, et l'OLB serait qualifié.

Six équipes peuvent encore accrocher l'une des deux dernières places qualificatives pour la Semaine des As, du 10 au 13 février prochains à Pau. Parmi elles, Orléans a l'occasion de sauver sa terne première moitié de saison. Une victoire contre Hyères-Toulon, samedi soir lors de la 15e journée de Pro A, et l'OLB serait qualifié. Ce devait être plus simple. Annoncé parmi les candidats au titre, ou du moins comme de sérieux postulants aux play-offs, Orléans aurait dû connaître un meilleur début de saison que celui-là, qui lui vaut tout juste la huitième place du classement avant la fin de la phase aller. Mais les multiples départs cet été, de Cedrick Banks à Ryvon Coville en passant par Laurent Sciarra et Anthony Dobbins, ont retardé l'allumage de l'OLB, qui ne s'est jamais imposé face à un autre "gros" du championnat. A l'aube de la 15e journée de Pro A, la dernière avant l'attribution des ultimes places qualificatives pour la Semaine des As (du 10 au 13 février prochains à Pau), Orléans n'est pas encore dans le bon wagon. Mais la réception de Hyères-Toulon, ce samedi soir, pourrait tout changer. "Le dilemme est assez simple, annonce le jeune arrière William Hervé sur le site du club. Soit on gagne et on va à la Semaine des As, soit on perd et on est éliminé. Donc on va tout faire pour gagner." C'est grâce à un très bon point-average que l'OLB peut espérer griller Hyères-Toulon au classement en cas de succès. Merci notamment à Strasbourg, que les joueurs de Philippe Hervé ont corrigé il y a quinze jours (96-39). Mais encore faut-il venir à bout de cette équipe varoise, l'une des surprises de cet exercice 2010-11, sixième du championnat avec le plus faible budget de l'élite. "C'est un match à pression, admet l'intérieur Amara Sy sur le site de la LNB. C'est bon pour nous, pour se tester par rapport à notre début de saison. On a joué le même genre de matches pour se qualifier en Eurocoupe, mais on a échoué. On a plus de vécu et on va savoir si on a évolué par rapport à ça." Orléans va aussi voir s'il peut se relever de sa défaite subie sur le parquet du Paris-Levallois (73-79), le week-end passé. Un revers qui avait déplu à Philippe Hervé, lequel avait remis en place Zach Moss dont il avait jugé l'attitude "inacceptable". "En plus de la qualification pour la Semaine des As, ça peut être un déclic, poursuit ainsi Amara Sy. On a connu le même genre de configuration mardi en Coupe de France face à Boulogne. Il fallait absolument gagner pour rester en course. C'est une semaine très importante pour le club. On a réalisé un premier objectif en gagnant à Boulogne, maintenant il faut bien terminer en gagnant contre Hyères-Toulon. Ça peut être une bonne préparation pour la Semaine des As, parce que je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup d'équipes qui ont l'opportunité de jouer ce genre de matches couperets."