Orléans coule à pic

  • A
  • A
Orléans coule à pic
Partagez sur :

BASKET - Rien ne va plus à Orléans qui a concédé une défaite humiliante face au Mans (55-89).

Que se passe-t-il à Orléans ? Mardi soir, l'Entente a concédé sa cinquième défaite consécutive toutes compétitions confondues à l'occasion d'un match en retard de la 2e journée de Pro A. Les hommes de Philippe Hervé ont en effet été surclassés par Le Mans (55-89).Le 1er novembre. Voici la date de la dernière victoire des Orléanais, qui l'avaient ce soir-là emporté à Vichy (84-76). Depuis, les vice-champions de France ont subi cinq revers consécutifs, deux en Euroligue et trois en championnat, dont le dernier en date mardi soir, une cinglante défaite infligée à domicile par Le Mans (89-55). Mais les hommes de Philippe Hervé pouvaient-ils espérer beaucoup mieux avec seulement un peu plus de 36% de réussite aux tirs ?Largement dominés dès l'entame avec déjà 16 points de retard au terme du premier quart (28-12), Cedrick Banks (11 points, meilleur marqueur de l'entente avec Justin Doellman) et les siens n'ont jamais semblé en mesure de revenir dans la rencontre, pour concéder plus de trente points au final. La nouvelle prestation d'Austin Nichols (3 points à 1/7 aux tirs), meilleur marqueur de Pro A l'an passé, résume assez bien l'état de forme d'une équipe qui devra à tout prix réagir samedi face au Havre.Tout va pour le mieux en revanche pour Le Mans, toujours emmené par un Dewarick Spencer en belle forme (22 points et 6 rebonds), au contraire de son coéquipier Marc Salyers (7 points et 5 rebonds en 30 minutes). Mais l'essentiel est ailleurs pour les Sarthois, qui rejoignent, grâce à ce quatrième succès de rang, Cholet en tête du classement. Des Manceaux qui font de plus en figure de favoris et dont il faudra surveiller les prochaines prestations, alors qu'un déplacement sur le parquet l'Asvel, un autre grand malade, les attend à la fin du mois.