Opération séduction pour Bent

  • A
  • A
Opération séduction pour Bent
Partagez sur :

Wayne Rooney suspendu et Andy Caroll blessé, Darren Bent se voit offrir une belle occasion de faire sa place en équipe d'Angleterre, samedi face à la Suisse, dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2012. Privé de Mondial il y a un an, l'attaquant d'Aston Villa souhaite définitivement convaincre Fabio Capello.

Wayne Rooney suspendu et Andy Caroll blessé, Darren Bent se voit offrir une belle occasion de faire sa place en équipe d'Angleterre, samedi face à la Suisse, dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2012. Privé de Mondial il y a un an, l'attaquant d'Aston Villa souhaite définitivement convaincre Fabio Capello. Drôle d'anniversaire pour Darren Bent. Un an après avoir été évincé de la sélection anglaise pour le Mondial 2010, Fabio Capello lui préférant Peter Crouch et Emile Heskey pour épauler Wayne Rooney, l'attaquant anglais fait presque figure de sauveur. Face à la Suisse, dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2012, le buteur d'Aston Villa fait en effet figure de principale arme offensive anglaise, en l'absence de Rooney, suspendu, et d'Andy Carroll, blessé. "Je ne ressens pas plus de pression que ça, explique Bent sur le site de la Fédération anglaise. J'ai joué les derniers matches et marqué également, donc je veux juste être sur le terrain, bien jouer, et voir l'Angleterre gagner." A 27 ans, l'ancien joueur de Tottenham souhaite désormais s'installer, lui qui ne compte finalement que neuf sélections. "Les gens me demandent si je suis installé avec cette équipe, mais tout ce que je peux faire, c'est de continuer à travailler, et voir si le sélectionneur me prend, et ensuite donner le meilleur de moi", explique le bonhomme, qui le fait plutôt bien en ce moment, avec deux buts inscrits durant ces éliminatoires, en Suisse (victoire 3-1) et au pays de Galles (victoire 2-0), plus un autre en amical au Danemark (victoire 2-1). Des performances qui devraient lui donner un petit temps d'avance sur Crouch et Bobby Zamora, eux aussi convoqués pour le match de ce week-end. Les mots de Redknapp Un statut que Darren Bent a été décrocher malgré la pression d'un transfert record cet hiver, de Sunderland vers Aston Villa pour 21 millions d'euros. "Ça se passe très bien pour moi à Villa, et je suis très heureux", confirme le joueur, qui aura marqué neuf buts en 16 apparitions sur sa deuxième partie de saison, sous la houlette de Gérard Houllier. Des performances qui ont donc convaincu Fabio Capello de lui faire enfin confiance sur la durée. "Je sens que je joue bien, et que je vais dans la bonne direction, ajoute Bent, sur le site de la BBC. Fabio le ressent aussi alors je me dois de faire les choses bien." Et faire les choses bien, c'est marquer des buts. "Quand vous êtes attaquant, vous êtes toujours jugé sur vos buts et sur vos performances en équipe nationale", poursuit le buteur, qui garde en mémoire les mots d'Harry Redknapp chez les Spurs, en janvier 2009. "Même ma bonne aurait pu marquer celui-là", avait alors lancé le manager après un match face à Portsmouth. Des mots qui ont longtemps poursuivi le joueur, qui souhaite désormais passer à autre chose. "J'ai marqué beaucoup de buts depuis." A lui d'en marquer encore plus pour s'ouvrir les portes de l'Euro 2012. Il sera ensuite temps, peut-être, de rentrer dans les petits papiers d'un éventuel remplaçant de Capello. Un certain Harry Redknapp, selon les dernières rumeurs...