Onesta: "Pas perdu notre temps"

  • A
  • A
Onesta: "Pas perdu notre temps"
Partagez sur :

A l'issue de la large et logique victoire de l'équipe de France sur le Bahreïn (41-17) lundi soir à Lund, Claude Onesta a dressé un bilan positif du début de Mondial de ses protégés. S'il est dans l'attente de nouvelles concernant Sébastien Bosquet, victime d'une entorse de la cheville gauche, le sélectionneur tricolore est satisfait du sérieux et de l'implication du groupe. Il s'attend néanmoins à toute autre chose face à l'Allemagne mercredi.

A l'issue de la large et logique victoire de l'équipe de France sur le Bahreïn (41-17) lundi soir à Lund, Claude Onesta a dressé un bilan positif du début de Mondial de ses protégés. S'il est dans l'attente de nouvelles concernant Sébastien Bosquet, victime d'une entorse de la cheville gauche, le sélectionneur tricolore est satisfait du sérieux et de l'implication du groupe. Il s'attend néanmoins à toute autre chose face à l'Allemagne mercredi. Claude, pouvez-vous nous donner des nouvelles de Sébastien Bosquet ? C'est une entorse de la cheville gauche. Mais je n'ai pas plus d'infos pour le moment. Donc je préfère ne rien dire. Dans l'hypothèse où il devrait renoncer à la fin de la compétition, avez-vous déjà une petite idée de son remplaçant ? On ne va pas en parler pour l'instant. Je vais d'abord prendre le temps d'écouter ce qu'on a à me dire et on verra. Si vraiment il est en situation délicate de manière durable alors on avisera, on essaiera de trouver la meilleure solution, au regard de l'ensemble de l'équipe, pas forcément du poste pour poste. Pour le moment je n'ai pas réfléchi à ça. Quelles sont vos impressions sur ce match ? C'est bien de faire des matches propres contre ce genre d'équipes a priori faciles. Ça peut être des matches pénibles quand on se les rend pénibles. Le fait d'avoir joué avec beaucoup de sérieux ça permet d'abord de respecter son adversaire et aussi de travailler dans de bonnes conditions. C'était plus facile de se relâcher et de faire un match inconséquent. Je crois que l'on avait des cadres qui avaient besoin, pour certains comme Niko (Karabatic) je pense, de se mettre un peu plus en rythme. C'est bien de pouvoir retrouver quelques sensations comme ça. Encore une fois on a fait tourner l'effectif. Tout le monde était plutôt à son avantage. Personne ne s'est mis en difficulté. Il y a des gens que l'on a pu économiser un peu plus. C'est vraiment intéressant parce qu'on n'a pas perdu notre temps. Chacun a gagné un petit peu de confiance, avant d'aborder les moments difficiles c'est plutôt intéressant. Quel petit bilan faites-vous des trois premiers matches ? On a fait trois matches que l'on a gérés à mon avis avec qualité et on va aborder la suite, mis à part avec le problème de Sébastien, dans de bonnes conditions. Là il va falloir lever un peu le niveau pour aller sur les combats à venir. Justement le prochain adversaire c'est l'Allemagne qui a perdu cet après-midi... Oui mais ils ont plutôt dominé tout le match, jusqu'à dix minutes de la fin pour le perdre en perdant un peu les pédales dans les derniers instants. Mais quand vous êtes capables de dominer l'Espagne c'est que vous êtes une équipe sérieuse. Le match pour eux sera déterminant parce que s'ils perdent contre nous, même en se qualifiant, ils vont entrer (dans le tour principal, ndlr) avec zéro point. Donc ils vont sûrement s'y investir sans compter.