"On est submergés"

  • A
  • A
"On est submergés"
@ Reuters
Partagez sur :

HANDBALL - Claude Onesta et Jérôme Fernandez sont revenus lundi sur leur titre de champion d'Europe.

HANDBALL - Claude Onesta et Jérôme Fernandez sont revenus lundi sur leur titre de champion d'Europe. La nuit a été courte pour l'équipe de France de handball. Auteurs d'un triplé historique (JO, championnat du monde, championnat d'Europe), les Bleus ont dignement fêté leur titre continental acquis dimanche à Vienne. Et lundi matin, ils avaient encore du mal à redescendre de leur nuage. "On est submergés, parce que ça a été difficile, qu'on a passé tout le mois de janvier ensemble sans pouvoir rentrer à la maison", a reconnu Jérôme Fernandez, le capitaine, lundi matin sur Europe 1. "Toute cette accumulation de stress et d'émotions a fait que hier (dimanche) soir on eu envie de fêter tout ça ensemble et que ça s'est fini tard dans la nuit." Cette victoire, Claude Onesta l'explique aussi par les difficultés qu'a connues l'équipe en début de compétition. "Grâce à ces moments-là, l'équipe a su charger de nouvelles énergies pour aller au bout. L'équipe a décidé de se resserrer, de redevenir humble et travailleuse, a assuré l'entraîneur de l'équipe de France sur Europe 1." Mais évidemment, cela ne fait pas tout. "C'est d'abord du talent, de l'abnégation, une grosse capacité de travail. Ce qui la rend exceptionnelle, c'est une force mentale liée à un projet partagé. Personne ne cherche à prendre la lumière, elle se partage facilement. Ces joueurs sont très unis, très proches avec le staff." "C'est une équipe où tout le monde tire dans le bons sens, où il y a une énorme cohésion", a renchéri Jérôme Fernandez, citant l'exemple de Bertrand Gille. "C'est un joueur qui a fait beaucoup d'efforts pour participer à cet Euro. Il est venu avec nous alors qu'il venait d'être opéré du talon d'Achille. Il a montré l'exemple à tout le monde." Suite à leur titre, les handballeurs français ont reçu les félicitations du président de la République et du Premier ministre. "Ils nous ont dit qu'ils étaient fiers et très heureux de ce nouveau titre qui dépassent le cadre du handball. Tout le monde est content de voir une équipe de France qui domine le monde, a raconté Claude Onesta. "Ce qu'on essaye de faire, c'est de transmettre des valeurs, et je crois que les Français adhèrent à ces valeurs et se reconnaissent dans cette équipe, renchérit Jérôme Fernandez. Petit à petit, le handball marque les esprits, et j'espère qu'à l'avenir, les Français continueront à nous suivre".