"On a retrouvé Cavendish"

  • A
  • A
"On a retrouvé Cavendish"
@ Reuters
Partagez sur :

Chaque matin à 7h15 sur Europe 1, Laurent Fignon donne son avis sur l'étape du Tour de la veille.

Chaque matin à 7h15 sur Europe 1, Laurent Fignon donne son avis sur l'étape du Tour de la veille. Le retour du Cavendish de 2009 "On attendait Cavendish depuis le début du tour, on espérait Cavendish. Et bien ça y est le voilà, tout flamboyant avec une méthode un peu différente des autres années. Le train HTC paraissait un peu moins fort cette année, ils ont rectifié le tir. Ils sont apparus seulement dans le dernier kilomètre et Cavendish a fait parler la foudre comme il le faisait l'an dernier. On a retrouvé le Cavendish de 2009." Mark Renshaw, poisson-pilote décisif "Il y a eu une belle bataille de coudes et d'épaules dans les 2-3 derniers kilomètres avec des coureurs de la Rabobank qui emmenaient [Oscar] Freire. Ça a été beau à voir. Marc Renshaw [qui emmène le sprint pour Cavendish, ndlr] a fait preuve d'une grande maîtrise, de beaucoup de métier parce qu'il n'était pas beaucoup aidé. Derrière, il est sorti sur les 500 derniers mètres et le Cav, comme on l'appelle, a fait le reste sur les 200 derniers mètres. Là, il était quasiment imbattable. Revanchard comme il l'est, c'était difficile de le battre." Cavendish, la rédemption ? "Ne vous y trompez pas, les critiques et les reproches ne se sont pas envolées mais il y a malgré tout un respect. Quand un coureur est dans le doute, qu'il ne gagne plus alors qu'il a déjà gagné beaucoup, qu'il est un champion, et bien parfois quand il gagne à nouveau, il y a une manifestation de joie de la part des autres mais ne vous y fiez pas, on ne lui facilitera pas la tâche dans les prochains jours quand même." Ecoutez la chronique matinale de Laurent Fignon sur Europe 1: La lutte pour le maillot "Ce sera très compliqué malgré tout. Thor Hushovd [le Norvégien de l'équipe Cervelo Test est en tête du classement par points avec 52 longueurs d'avance sur Cavendish, ndlr], c'est un petit comptable. Il va aller chercher des points chaque fois qu'il le pourra, chaque fois que son instinct de chasseur de maillot vert le lui dictera. On ne sait pas si Cavendish est capable à la fois d'aller chercher les points dans les sprints intermédiaires – il y en a trois par étape à peu près – et de faire le sprint final. S'il est capable de faire ça, il a encore une chance. S'il se contente des arrivées, ce sera compliqué." L'étape de vendredi (6e, entre Montargis et Gueugnon) "Ce sera à peu près le même scénario qu'hier, peut-être que la différence ce fera au niveau du maillot vert avec des équipes de sprinteurs qui voudront aller chercher des points. Sinon, même scénario : échappée, sprint."