OM-PSG, une date à déterminer

  • A
  • A
OM-PSG, une date à déterminer
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après le report d'OM-PSG, la LNF va devoir jongler entre le calendrier des deux clubs pour trouver une nouvelle date au match.

Après le report du match OM-PSG, la Ligue nationale de football se réunira jeudi afin de choisir une nouvelle date pour la rencontre. Le mois de février semble avoir la faveur des deux clubs mais, avec un calendrier déjà bien rempli, la LNF ne dispose pas d'une totale liberté.Le report de la rencontre Olympique de Marseille-Paris Saint-Germain initialement prévue dimanche (10e j.) suite à la découverte de trois cas de grippe A dans les rangs parisiens continue d'alimenter le débat. Après la polémique autour d'une décision de report du match jugée par d'aucuns tardive, et les échauffourées qu'elle aurait entraînés à Marseille, le débat se cristallise à présent sur le choix d'une nouvelle date pour la tenue de la rencontre.Peu d'options s'offrent à la Ligue nationale de football qui devra jongler entre championnat, Coupe de France, Coupe de la Ligue, compétitions européennes et autres échéances internationales et tenter de ne léser aucune des deux parties à l'occasion. Dès l'annonce du report du match, Didier Deschamps s'était prononcé pour une solution rapide au problème émettant l'hypothèse que le match se déroule dès mercredi 28 octobre. Une date rapidement écartée par la LNF, les experts médicaux ayant recommandé à l'encadrement du PSG d'observer un minimum d'isolement de 72 heures - soit au moins jusqu'au mercredi matin.L'option envisagée par Antoine Kombouaré, celle du 2 décembre, n'a pas non plus rencontré l'adhésion. "Il est hors de question de jouer à cette date, nous avons des exigences européennes qui pourraient être importantes. [...] Il y aurait aussi janvier mais j'aurai quatre joueurs à la CAN et c'est inconcevable", s'est défendu Didier Deschamps en conférence de presse.Kombouaré se pliera au choix de DeschampsL'entraîneur parisien a par ailleurs volontiers reconnu les exigences de son homologue marseillais. "Par respect pour Marseille, mais surtout parce que c'est Didier, je lui ai dit : « Essaie de trouver la meilleure date pour toi et nous on essayera de se caler dessus. Il faut s'accorder pour que l'OM puisse aborder les matches de Ligue des champions dans les meilleures conditions »", a ainsi confié Antoine Kombouaré sur l'antenne de RTL, lundi.Alors que Raymond Domenech s'est insurgé contre l'éventualité de programmer le match au mois de novembre alors que l'équipe de France disputera les barrages pour le Mondial 2010 face à l'Irlande les 14 et 18 novembre, les dirigeants parisiens et phocéens semblent s'être mis d'accord pour reporter la rencontre au mois de février. "Nous, avant février, il nous semble que Marseille serait encore pénalisé", a ainsi confirmé Jean-Claude Dassier, sur l'antenne d'Europe 1, lundi. Le match retour est lui prévu le 28 février...Face à ce casse-tête qui fait également entrer en jeu des intérêts financiers et médiatiques, la LFP devra trancher. Son bureau se réunira à titre exceptionnel dans la matinée du jeudi 29 octobre en compagnie des deux présidents des clubs Jean-Claude Dassier, pour l'OM, et Robin Leproux, pour le PSG.