OM-PSG: Ils ont dit...

  • A
  • A
OM-PSG: Ils ont dit...
Partagez sur :

Voici les réactions après OM-PSG (3-0), dernier match de la 15e journée de Ligue 1 : Vincent Labrune (Président de l'OM) "Je suis content pour les joueurs, ils ont fait un très gros match et ils ont montré qu'ils pouvaient se surpasser et qu'ils étaient des grands joueurs même si certains ont douté. Je suis content pour la ville, pour les supporters pour tous les Marseillais. Quand on est dos au mur, l'OM répond présent. C'est trois points de plus, on va savourer cette belle victoire mais il reste encore des matches avant la trêve et on verra à Noël ce qu'il sera possible de jouer. Mercredi (après la défaite contre Olympiakos, ndlr), j'ai dit à un ami en montant dans la voiture « C'est une faute professionnelle » mais pas du tout en zone mixte comme cela a été rapporté. Je l'ai dit sur le coup de la déception financière car on est dans une situation pas facile. Mercredi, ça manquait d'engagement et d'envie. En tout cas, on a énormément confiance en eux, c'est une bonne bande de gars... Pour le cas Gignac, on en discutera mardi soir avec le coach et le joueur." Cesar Azpilicueta (Défenseur de l'OM) "On a tous fait un gros match en plus contre Paris, on en a parlé toute la semaine. Le match contre l'Olympiakos, les supporters en colère, on ne pouvait pas rester comme ça, ça nous faisait mal. La faute de Lucho au bout de trois secondes a donné le ton du match." Souleymane Diawara (Défenseur de l'OM) "J'étais un peu énervé mercredi car on avait fait un non match et on connait les qualités de l'équipe. Un coup de gueule mais ça fait du bien de temps à temps. C'est un des matches les plus aboutis que l'on ait fait." André Ayew (Milieu de l'OM) "Il va nous falloir beaucoup d'envie et de détermination pour bonifier cette victoire en allant gagner à Caen et ne surtout pas s'enflammer. Si l'on garde cet état d'esprit, je pense qu'avec la même envie et surtout cette solidarité il n'y a pas de raison qu'on ne fasse pas un bon parcours jusqu'à la trêve. On ne peut plus se permettre de perdre des points. Il faut confirmer et montrer que l'OM est un grand club et que si on est à Marseille, c'est que nous sommes des grands joueurs." Steve Mandanda (capitaine de l'OM) "Ça a beaucoup parlé cette semaine, il y a eu des mauvaises choses aussi, donc je suis très satisfait ce cette victoire. On avait à coeur de se rattraper, on l'a fait, on est content. Il faut être conquérant comme ça jusqu'à la trêve." Leonardo (Directeur sportif du PSG) "C'est une défaite un peu difficile mais ça ne change pas l'idée que l'on a de l'équipe, de notre ambition dans le championnat. Ce sont des moments difficiles, ça arrive à tout le monde. Marseille a mal démarré la saison et maintenant ça va un peu mieux, nous on a bien débuté et là c'est plus difficile. Le plus important, c'est de bien gérer cette période... Pour Marseille, c'est bien de marquer très tôt, dans ce genre de matches, en plus très physique. On n'a jamais discuté du cas d'Antoine Kombouaré. On pense au PSG, pas à une de ses composantes, on cherche à avoir l'équipe la plus compétitive et on peut sortir peut-être plus fort d'une défaite comme celle-là. On est deuxième, on a encore la possibilité d'être champion à la fin, ça ne dépend que de nous. On n'est pas inquiet après une défaite." Salvatore Sirigu (Gardien du PSG) "Il n'y a rien à dire. Marseille a joué avec la rage, ils ont joué pour gagner, c'est une très mauvaise soirée pour nous. Je suis désolé mais le foot c'est parfois comme ça. On doit repenser aux erreurs que l'on a faites et travailler là-dessus. On est deuxièmes aujourd'hui, on doit chercher à continuer à rester en haut du classement." Blaise Matuidi (Milieu du PSG) "C'était un jour sans pour nous. Il faut se remettre au boulot et se refaire une santé au plus vite. C'est dur à expliquer. Marseille a été plus présent sur le mental, l'agressivité. C'est une mauvaise passe mais il y a des moments comme ça dans la saison." Mohamed Sissoko (Milieu du PSG) "Quand tu prends 3-0 à l'extérieur, face à une équipe qui a été costaud, tu rentres avec les boules. On s'est dit que c'était un accident et si on est des hommes, il faut que l'on rebondisse. Et surtout rester calme. Un point en trois matches, ce n'est pas satisfaisant mais chaque équipe a son flop à un moment donné."