OM-PSG, dans la chaleur de l'été

  • A
  • A
OM-PSG, dans la chaleur de l'été
@ Reuters
Partagez sur :

TROPHÉE DES CHAMPIONS - Les deux clubs, qui s'affrontent à Radès, ont alimenté le buzz estival.

TROPHÉE DES CHAMPIONS - Les deux clubs, qui s'affrontent à Radès, ont alimenté le buzz estival. Avant ce pittoresque clasico en terre tunisienne, peut-être moins tendu mais sans doute plus chaud que ses prédécesseurs, l'intersaison des deux clubs a, comme d'habitude, été assez riche en événements. Qui de l'OM ou du PSG a gagné l'avant-match médiatique ? Europe1.fr a fait le compte. La Coupe du monde. L'OM avait cinq joueurs présents à la Coupe du monde dont deux en équipe de France : Steve Mandanda et Mathieu Valbuena, héros récurrent de la presse magazine. Mais en Afrique du Sud, les Mondialistes de l'OM ne sont pas allés très loin, à l'exception de l'Argentin Gabriel Heinze, buteur au premier tour mais humilié en quarts par l'Allemagne (4-0), et du Ghanéen Andre Ayew, quart de finaliste lui aussi et de retour au club cet été après un prêt à Arles-Avignon. Le Camerounais Stéphane Mbia, lui, a oublié de rentrer de vacances, provoquant la première affaire de la saison. Au moins, avec aucun joueur retenu, le PSG a été épargné par toutes ses polémiques, y compris celle du "bus de la honte". Mais attention, William Gallas intéresserait le club de la capitale... OM : 1 PSG : 0 Le mercato. César Azpilicueta, vous connaissez ? Non, c'est normal. La seule recrue de l'OM jusqu'à présent est un pari sur l'avenir. Champion d'Europe des moins de 19 ans avec l'Espagne, Azpilicueta, la vingtaine tout juste, vient d'Oasuna. Au contraire, le recrutement du PSG est un peu plus ronflant, avec deux noms de la Ligue 1 : Mathieu Bodmer (OL) et Nenê (Monaco). OM : 1 PSG : 1 La mascotte. Il va falloir attendre le Tournoi de Paris le week-end prochain pour que Germain, la mascotte du PSG, un lynx aux yeux exorbités, fasse sa première apparition publique. On a hâte. Une mascotte pour amuser la galerie et vendre des peluches, cela nous rappelle que le PSG appartient à un actionnaire américain... OM : 1 PSG : 2 L'avant-match. Du côté de l'OM, habitué à jouer la Ligue des champions tous les ans, et désormais à remporter des titres tous les mois, on ne semble pas atteint de frénésie à quelques heures de disputer ce clasico. En revanche, du côté du PSG, on a mis, semble-t-il, les petits plats dans les grands, et Nike, équipementier du PSG, fait même vivre l'avant-match sur sa page Facebook dans les pas de Mamadou Sakho. Punchy. OM : 1 PSG : 3 Regardez le parcours du défenseur central du PSG, vu par Nike : Les DVD. L'OM a dignement fêté le titre en éditant un DVD de la saison du doublé Championnat - Coupe de la Ligue(*). Un film qui revient sur les grands événements de la saison : hommage à Robert Louis-Dreyfus, déception de la Ligue des champions, le 5-5 à Lyon, la victoire décisive face à Rennes. Tout y est et c'est bien fait. Le PSG pouvait difficilement sortir un DVD aussi fourni de sa dernière saison. Il a donc là aussi rebondi sur son quarantième anniversaire, avec un excellent documentaire, qui revient sur les grandes heures des Rouge et Bleu. Match nul. OM : 2 PSG : 4 Les matches amicaux. L'OM a battu Vannes et Catane et perdu face à Monaco et Toulouse. Mouais. Là encore, c'est le PSG qui a davantage fait parler de lui. En quatre actes : une victoire face à Evian, (2-1) avec un doublé de l'indésirable Clément Chantôme, un succès (4-2) face au Sporting, avec l'inénarrable but contre son camp d'Edel, un match dominé face à Malines (4-0) à huis clos - déjà ? - au camp des Loges et un dernier match face au Legia Varsovie (2-2), avec un lob de l'éternel Mateja Kezman. Bref, le PSG fait le break. OM : 2 PSG : 5 Les maillots. Domicile, extérieur, third (troisième), entraînement, anniversaire... Les équipementiers ne savent plus quoi inventer pour pousser les supporters à acheter les tenues de leur équipe favorite. L'OM a un truc depuis quelques saisons : faire disputer le dernier match de la saison avec un maillot de la saison à venir. Ce fut le cas de Marseille - Grenoble en mai dernier lorsque les Phocéens ont évolué avec un maillot noir avec une bande multicolore pour la prochaine Ligue des champions. Ça n'a rien à voir avec l'histoire du club, mais tout à voir avec l'attrait des supporters de l'OM pour les couleurs africaines. En tout cas, la politique maillots marche : 500.000 vendus la saison dernière... Pour son quarantième anniversaire, le PSG a joué la carte inverse en oubliant le Bleu et le Rouge pour un maillot pur Sang du plus bel effet. Il y a une justification historique puisque c'était la couleur du premier maillot du PSG, il y a quarante ans. Les deux clubs maîtrisent leur petit marketing illustré, chacun à sa façon. Match nul là aussi. Score final : OM : 3 PSG : 6 Le PSG a gagné le match du buzz estival. Mais pour parachever son oeuvre, il lui faudra gagner, mercredi soir. Et pourquoi pas avec un coup du sombrero de Traoré et une Panenka de Kezman... *Champions !, saisons 2009/10, le DVD officiel, 120 min (film+bonus), 14,99 euros.