OM-MU, un choc "tout mou"

  • A
  • A
OM-MU, un choc "tout mou"
@ Montage REUTERS/L'Equipe/Twitter
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - OM-Manchester (0-0) a déçu suiveurs et passionnés. Revue de critiques.

Une semaine après un inoubliable Arsenal-Barcelone, le Marseille - Manchester United de mercredi soir a souffert de la comparaison. Et c'est peu de le dire. "Il n'a manqué que les buts hier (mercredi) au Vélodrome", écrit pourtant Le Parisien. Sans rire. Entre approximations techniques et frilosité tactique, le match n'a jamais décollé, que ce soit dans les intentions (aucune occasion nette) ou dans l'intensité (aucun carton). "Sans réclamer des Arsenal - Barcelone toutes les semaines, il doit exister une forme de juste milieu où le déséquilibre offensif aurait rendez-vous avec la volonté de gagner un match un match avant de ne pas le perdre", explique plus loin le quotidien, qui a retrouvé ses esprits.

Car les acteurs de ce match ont été les premiers à le reconnaître : le spectacle proposé mercredi soir a frôlé le degré zéro du football. "Il ne s'est rien passé ce soir (mercredi soir), et honnêtement, ce n'était pas beau à voir", a reconnu Sir Alex Ferguson en conférence de presse, alors que son vis-à-vis, Didier Deschamps, s'est davantage attardé sur la performance de ses joueurs, jugés "à la hauteur de l’événement". "C'était un match ennuyeux, qui a manqué de situations dangereuses des deux côtés", a ajouté de son côté Wayne Rooney, qui a fait beaucoup pour la chose...

Manque d'envie, bonjour l'ennui

De son côté, L'Equipe a carrément choisi de consacrer 2/3 de sa Une à l'autre rencontre de la soirée, Inter - Bayern Munich (0-1), en titrant sur "Foufou" contre... "Tout mou" pour le match entre l'OM, relégué en colonne de droite. Peut-être y a-t-il dans ce titre une double entrée. Un peu plus tôt dans la soirée, Vincent Duluc, l'une des plumes du journal, faisait en effet cette réflexion tactique sur son Twitter : "ça y est, Ferguson joue comme Mourinho...". C'est-à-dire bétonne à tout va...

La toile n'a d'ailleurs pas manqué de railler en live la médiocrité du spectacle. 'Moi aussi je regarde un match d'une équipe en rouge, contre une équipe en noire, mais c'est du foot et sur Canal+ Sport (Arsenal-Stoke)", a ainsi ironisé Roycod sur son compte Twitter. L'ennui, ce fut également le lot des stars des autres sports attirés par l'affiche.

"J'ai eu bien du mal à me passionner pour cet OM-MU", a reconnu Sébastien Chabal tandis que la tenniswoman Caroline Wozniacki, n°1 mondiale, avait twitté dans la soirée : "Je regarde Manchester - Marseille là, mais peut-être que je vais zapper". D'autres ont suivi son exemple, comme notre internaute jeco02, qui, reprenant notre titre, explique : "Marseille a tenu le coup. Pas moi, une mi-temps à m'ennuyer m'a suffi". "C'est sans regret ?", s'interroge L'Equipe. Pour l'OM peut-être, pour les spectateurs, téléspectateurs et auditeurs, sans doute pas.