OM: C'est la reprise, avec Nkoulou

  • A
  • A
OM: C'est la reprise, avec Nkoulou
Partagez sur :

L'heure de la reprise a sonné à Marseille. Pas moins de 20 joueurs sont attendus ce mercredi matin au centre Robert Louis-Dreyfus, parmi lesquels Morgan Amalfitano et Jérémy Morel, les anciens Merlus enrôlés aux premiers jours du mercato. Nicolas Nkoulou doit lui satisfaire à la visite médicale. Un accord de principe ayant été trouvé entre l'OM et l'AS Monaco pour le transfert du défenseur camerounais.

L'heure de la reprise a sonné à Marseille. Pas moins de 20 joueurs sont attendus ce mercredi matin au centre Robert Louis-Dreyfus, parmi lesquels Morgan Amalfitano et Jérémy Morel, les anciens Merlus enrôlés aux premiers jours du mercato. Nicolas Nkoulou doit lui satisfaire à la visite médicale. Un accord de principe ayant été trouvé entre l'OM et l'AS Monaco pour le transfert du défenseur camerounais. Et de trois ! Après les Lorientais Morgan Amalfitano et Jérémy Morel, débauchés tôt dans ce mercato pour répondre aux desideratas de Didier Deschamps, l'OM est en passe d'accueillir sa troisième recrue: Nicolas Nkoulou. L'AS Monaco et le club vice-champion de France ont trouvé un accord de principe pour le transfert de l'intéressé, annonce un communiqué phocéen, moyennant une enveloppe de 3 millions d'euros. Attendu sur Marseille ce mercredi, en ce jour de reprise de l'entraînement, le défenseur camerounais n'a plus qu'à satisfaire à la traditionnelle visite médicale pour parapher un contrat de quatre années. A seulement 21 ans, Nicolas Nkoulou possède déjà une solide expérience de la L1, lui qui a joué 78 matches sous les couleurs de la Principauté. Solution économique à l'instar d'un Jérémy Morel préféré au Bordelais Benoît Trémoulinas, le Lion indomptable (28 sélections) était le premier choix des responsables phocéens, devant même un Younès Kaboul jugé trop onéreux. "Il a le costume d'un joueur de très haut niveau, dit de lui Laurent Banide, l'entraîneur de l'ASM, dans les pages de La Provence. C'est un joueur qui peut aujourd'hui jouer dans les grands clubs français et européens. Vu son potentiel, il doit davantage jouer en coupe d'Europe qu'en Ligue 2. Il dégage une maturité étonnante malgré son jeune âge. En plus d'avoir une personnalité forte, il excelle dans le placement, il est très difficilement passable en un contre un et est très à l'aise sur le plan technique. Son potentiel est phénoménal." Les 3 millions nécessaires à sa venue s'ajoutent au 1,8 million déboursé pour Morel, Amalfitano ayant pour sa part débarqué libre de tout engagement. Depuis que Vincent Labrune a repris les commandes du vaisseau OM, un sou est un sou à Marseille, et l'heure est à l'investissement raisonnable et raisonné. En cela les négociations avec les Girondins pour la venue quasi acquise d'Alou Diarra traînent en longueur, la proposition olympienne pour l'international tricolore étant de l'ordre de 4 millions d'euros quand le président Triaud en attend au moins 5. Côté départs, seul Lucho Gonzalez bénéficie d'un bon de sortie selon l'aveu de José Anigo sur l'antenne d'OM TV. "S'il y a une porte ouverte pour Lucho, elle ne le sera pas pour d'autres. De manière claire, on n'est pas vendeur de Valbuena ni de Remy ni de Gignac ni de Jordan et André Ayew... Par contre, il y aura des propositions." Ciblé par la rumeur ces derniers jours, André-Pierre Gignac est bien du contingent phocéen présent ce mercredi matin au centre Robert Louis-Dreyfus - au contraire de Lucho, absent pour un "problème d'ordre privé" dixit Didier Deschamps - alors que les internationaux ne sont pas attendus avant le 4 juillet. Et pendant ce temps, outre-Manche, le "serpent de mer" Didier Drogba refait son apparition, dans les colonnes du Guardian notamment...