OL, meilleure série de l'automne

  • A
  • A
OL, meilleure série de l'automne
Partagez sur :

Au terme d'une prestation aboutie, l'Olympique Lyonnais a dominé Toulouse (2-0) ce dimanche, lors de la 17e journée de Ligue 1. Ce bon résultat, grâce à des buts de Lisandro et Gomis, permet à l'OL de poursuivre sa série d'invincibilité, désormais portée à dix matches consécutifs. Autre bonne nouvelle pour Puel, la défense n'a pas cédé. Cela faisait longtemps. Par ailleurs, Saint-Etienne s'est imposé à Monaco (2-0).

Au terme d'une prestation aboutie, l'Olympique Lyonnais a dominé Toulouse (2-0) ce dimanche, lors de la 17e journée de Ligue 1. Ce bon résultat, grâce à des buts de Lisandro et Gomis, permet à l'OL de poursuivre sa série d'invincibilité, désormais portée à dix matches consécutifs. Autre bonne nouvelle pour Puel, la défense n'a pas cédé. Cela faisait longtemps. Et de dix ! En battant Toulouse (2-0) ce dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais a poursuivi sa belle série d'invincibilité en portant à dix son nombre de matches d'affilée sans défaite. Une sacrée performance qu'aucun autre club de l'élite ne peut se prévaloir. Saint-Etienne, vainqueur dans le même temps à Monaco (1-0), est la dernière équipe à avoir battu l'OL, c'était à Gerland le 25 septembre (1-0, 7e j.). C'est aussi la seule à s'être imposée en 2010 dans l'enceinte lyonnaise. Pourtant, l'opposition toulousaine n'avait rien d'un cadeau, cinq jours après un résultat nul décevant face à l'Hapoël Tel-Aviv (2-2) en Ligue des champions. Les Haut-Garonnais sont les seuls avec Brest à avoir gagné quatre matches hors de leur base depuis le début de la saison et ils débarquaient dans le Rhône plein de confiance après deux victoires consécutives (2-1 à Auxerre et 1-0 contre Caen). Mais la solidité et le sérieux lyonnais, notamment dans l'entrejeu, auxquels il faut ajouter une défense de nouveau hermétique, ont de quoi rassurer Claude Puel. "C'est le match le plus accompli", a même reconnu Cris, devant la caméra de Foot+ Depuis deux mois et demi, l'arrière-garde lyonnaise est montrée du doigt pour son manque d'efficacité. Mais l'entraîneur rhodanien a balayé cette semaine l'arrivée d'une éventuelle recrue au mercato hivernal: "Non, j'ai confiance en mes défenseurs et on réglera les petits problèmes. Je pense qu'après la trêve, chacun aura les moyens d'évoluer à son meilleur niveau, ce qui n'a peut-être pas été tout le temps le cas durant cette première partie de saison." Le match de Cris et Lovren lui donne raison. Le duo axial a su parfaitement museler le seul Santander, buteur pour le TFC lors de ses deux derniers matches. Cris: "Le couteau entre les dents" "La défense lyonnaise a été tellement critiquée ces derniers temps parce qu'on n'a pas été performant qu'on avait à coeur de rentrer aujourd'hui avec le couteau entre les dents pour chercher la victoire. On n'a pas pris de buts, on a fait un super match. Bravo à toute l'équipe", se félicitait Cris après le match. Difficile alors pour Toulouse d'exister dans cette rencontre, d'autant que l'OL se mettait rapidement sur la bonne voie. Héros de la victoire arrachée dans les derniers instants à Montpellier (2-1) le week-end dernier, Lisandro restait sur des bases identiques en ouvrant le score de la tête dès la cinquième minute, après une perte de balle de Capoue et un premier tir de Bastos repoussé par Valverde (1-0, 5e). Sifflé par le public de Gerland ces dernières semaines, Gomis doublait la mise en force d'un tir croisé du gauche après une ouverture parfaite de Källström (2-0, 35e). L'attaquant sortait même sous les applaudissements des supporters. Preuve que quand ça sourit, il est plus facile d'échapper aux critiques. En bons gestionnaires, les Lyonnais maîtrisaient la fin de partie, se procurant quelques belles occasions par Lisandro (64e), Briand (70e) et Källström (90e). Rien à signaler ou presque pour le TFC, au grand dam de Capoue: "Lyon a confirmé sa série. C'est dommage qu'on ait payé cash notre erreur sur le premier but et face à un cador, ça ne pardonne pas. Ça a été un grand Lyon et un petit Toulouse, on a été trop timides." Cador, un titre auquel l'OL peut de nouveau postuler...