Östersund: Fourcade reste sur la boîte

  • A
  • A
Östersund: Fourcade reste sur la boîte
Partagez sur :

Un début de saison canon. Et dire que Martin Fourcade n'est pas encore au top physiquement ! Après une belle 3e place en individuel, le vice-champion olympique a confirmé lors du sprint disputé à Östersund en montant une nouvelle fois sur le podium, toujours derrière les deux mêmes Norvégiens, Svendsen et Bjoernadalen. Il sera donc placé pour la poursuite de dimanche.

Un début de saison canon. Et dire que Martin Fourcade n'est pas encore au top physiquement ! Après une belle 3e place en individuel, le vice-champion olympique a confirmé lors du sprint disputé à Östersund en montant une nouvelle fois sur le podium, toujours derrière les deux mêmes Norvégiens, Svendsen et Bjoernadalen. Il sera donc placé pour la poursuite de dimanche. Une première étape déjà réussie. Martin Fourcade n'a pas traîné pour poser ses skis sur la bonne trace. Malgré une bactérie présente dans l'eau d'Östersund qui a clairement handicapé plusieurs athlètes, dont le clan français, les Tricolores, suffisamment diminués pour mettre un temps en doute leur participation au sprint, ont finalement pris part à cette deuxième course. A bout physiquement et proche de vomir tout au long du 15 kilomètres individuel, Martin Fourcade a bien fait de puiser dans ses réserves. Dans le coup à skis, le Français a une nouvelle fois aligné la mire pour réussir un 10 sur 10 primordial sur un 10 kilomètres. La moindre boucle de pénalité coûte très cher et seul Emil Svendsen, déjà très en jambes grâce notamment aux courses de sélection, a pu se permettre une faute et l'emporter devant maître Ole Einar Bjoerndalen, également à 10 sur 10 mais seulement 2e à 3.9 secondes. Martin Fourcade, en tête à mi-parcours a été un peu moins bien dans la deuxième partie de la course mais il a tout de même verrouillé un podium prometteur avec seulement 14.3 secondes de retard sur le leader, ce qui le place évidemment en bonne position avant la poursuite de dimanche. Du côté des autres Tricolores, il y a du bon et du moins bon. Alexis Boeuf, victime d'hypoglycémie lors de l'individuel, a parfaitement répondu présent avec une belle 15e place juste devant Loïs Habert 17e. Les deux hommes pourront tout de même regretter la faute commise lors du premier tir. C'est moins bien en revanche pour Vincent Jay, seulement 48e, ou encore pour Simon Fourcade qui avait peut-être encore la « boule au ventre » qu'il évoquait sur son site internet pour la première course. Enfin, bonne note également pour la petite perle norvégienne, Tarjei Boe, partie avec le dossard 79 et qui boucle son 10 kilomètres à la 5e place, à 22 secondes malgré une faute au tir. Prometteur...