Occasion manquée pour Caen

  • A
  • A
Occasion manquée pour Caen
Partagez sur :

Le choc de la 4ème journée de Ligue 2 opposant Châteauroux à Caen s'est soldé par un match nul samedi (1-1). Du coup, les Castelroussins conservent la tête du classement grâce à une meilleure différence de buts que les Normands, rejoints au classement par Arles-Avignon, vainqueur de Brest (3-2). Derrière ce trio, Nantes est à l'affût après avoir écrasé Istres (5-0).

Le choc de la 4ème journée de Ligue 2 opposant Châteauroux à Caen s'est soldé par un match nul samedi (1-1). Du coup, les Castelroussins conservent la tête du classement grâce à une meilleure différence de buts que les Normands, rejoints au classement par Arles-Avignon, vainqueur de Brest (3-2). Derrière ce trio, Nantes est à l'affût après avoir écrasé Istres (5-0).Après avoir enchaîné trois succès consécutifs en autant de rencontres, le Stade Malherbe de Caen effectuait un déplacement périlleux vendredi à Châteauroux, seule équipe à avoir également fait le plein depuis le début de la saison. Sur la pelouse castelroussine, les hommes de Franck Dumas ont ouvert le score peu avant le repos, grâce au flair de Julien Toudic, qui avait bien suivi une frappe de Youssef El Arabi, repoussée par Vincent Fernandez (1-0, 42e). Mais ils n'ont pu préserver ce résultat jusqu'au coup de sifflet final, Kévin Constant égalisant sur un penalty qu'il avait lui-même provoqué (1-1, 71e).Grâce à ce point du match nul, les Castelroussins conservent la tête du classement grâce à une meilleure différence de buts que les Caennais et que l'étonnant promu Arles-Avignon, vainqueur de Brest (3-2). C'est l'ancien bastiais Sébastien Piocelle qui a donné la victoire aux siens en fin de match d'une frappe lointaine, alors que Bruno Grougi avait permis aux Bretons de revenir par deux fois au score grâce à un penalty et un coup franc.Strasbourg toujours à la peineA la peine à l'extérieur, le FC Nantes a en revanche prouvé sa solidité à domicile. Déjà vainqueurs de Clermont à la Beaujoire (3-2), les Canaris ont largement dominé Istres (5-0), grâce à Ivan Klasnic (27e), auteur de son troisième but en autant de matches, à Djamel Abdoun (51e), très actif tout au long de la rencontre, à l'ancien tourangeau Tenema N'Diaye, auteur d'un doublé (57e et 66e), et enfin Harlington Shereni (87e), malgré l'expulsion de William Vainqueur. Avec ce large succès, les hommes de Gernot Rohr réalisent une très bonne opération au classement puisqu'ils passent de la 11e à la 4e place. Même constat pour Le Havre qui grâce à un succès acquis de haute lutte face à Angers (3-2) remonte à la 6e place.Le Racing Club de Strasbourg reste en revanche englué en fin de classement. A la recherche de leur premier succès de la saison, les Alsaciens ont longtemps cru pouvoir s'imposer sur le terrain d'Ajaccio, mais, alors que la révélation du début de saison Magaye Gueye (41e), puis l'ancien lillois Julien Fauvergue (62e), avaient donné l'avantage aux hommes de Pascal Janin, Christian Kinkela (48e) et Jean-François Rivière (76e) ont permis aux Corses d'obtenir le point du match nul.