Objectif dix médailles pour les Bleus

  • A
  • A
Objectif dix médailles pour les Bleus
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - L'équipe de France aura un objectif d'une dizaine de médailles à Vancouver.

JO 2010 - L'équipe de France aura un objectif d'une dizaine de médailles à Vancouver. "On peut espérer dix médailles". Après avoir ramené neuf médailles de Turin en 2006, dont trois en or, l'équipe de France visera sensiblement le même bilan, à partir de samedi, à Vancouver. "Il y a une dizaine d'athlètes qui aujourd'hui tiennent une belle position dans leur discipline", explique ainsi Fabien Saguez, directeur technique national des équipes de France de ski (hors sports de glace). En effet, si aucun grand leader ne ressort de cette équipe de France, hormis peut-être Julien Lizeroux, Brian Joubert ou Vincent Defrasne, la France présente une équipe homogène à l'heure d'ouvrir ces 21es Jeux Olympiques d'hiver. A tout seigneur tout honneur, Vincent Defrasne, champion olympique de poursuite en biathlon à Turin, sera le porte drapeau tricolore et défendra une nouvelle fois ses chances, notamment en relais, avec les frères Fourcade. Autre leader en l'absence de Jean-Baptiste Grange, blessé, Julien Lizeroux, vainqueur du slalom d'Adelboden et éphémère leader du classement général. Les regards seront également tournés vers le combiné nordique et la performance de Jason Lamy-Chappuis, leader de la Coupe du monde et inévitable favori. Le défi de Delobel/Schoenfelder Egalement à ranger parmi les favoris, Sandrine Aubert voudra confirmer son explosion au plus haut niveau en fin de saison dernière, en slalom. Alors que le skicross fera son apparition dans le grand cirque olympique, Ophélie David sera là aussi en lice pour une médaille, tout comme Guilbault Colas dans l'épreuve des bosses. En snowboard aussi, les médaillables français sont légions avec les frères De Le Rue, Mathieu Crépel ou Pierre Vaultier. Enfin, les sports de glace ne devraient briller qu'à travers le patinage artistique, avec la présence de Brian Joubert qui devra toutefois faire avec un plateau très relevé, tandis qu'Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder tenteront l'incroyable pari de glaner une médaille en danse sur glace après que Delobel ait mis au monde un enfant début octobre 2009. Enfin, il n'est pas interdit de surveiller d'un coin de l'oeil d'éventuelles surprises comme Tessa Worley en géant, Ingrid Jacquemod ou Marie Marchand-Arvier en descente ou Vincent Vittoz en ski de fond.