Obertan refait parler de lui

  • A
  • A
Obertan refait parler de lui
Partagez sur :

Après deux victoires en amical devant la Turquie (2-0) puis le Danemark (3-1), l'équipe de France espoirs enchaîne avec la Russie, ce mardi soir, au Stade Léon-Bollée du Mans. Pour ce nouveau match, le sélectionneur des Bleuets, Éric Mombaerts, a décidé de rappeler Gabriel Obertan (10 sélections, 1 but), qui a enfin trouvé du temps de jeu avec Manchester United.

Après deux victoires en amical devant la Turquie (2-0) puis le Danemark (3-1), l'équipe de France espoirs enchaîne avec la Russie, ce mardi soir, au Stade Léon-Bollée du Mans. Pour ce nouveau match, le sélectionneur des Bleuets, Éric Mombaerts, a décidé de rappeler Gabriel Obertan (10 sélections, 1 but), qui a enfin trouvé du temps de jeu avec Manchester United. "Il a beaucoup de talent [...] C'est un attaquant fantastique." Sir Alex Ferguson, le gaffer de Manchester United, ne tarissait pas d'éloges sur son polyvalent attaquant Gabriel Obertan, le 2 novembre dernier, après que celui-ci ait inscrit son tout premier but avec les Red Devils. Le jeune Français (21 ans) venait de participer au festival mancunien en marquant le deuxième des trois goals de son club face aux Turcs de Bursaspor (3-0) en Ligue des champions. Un vrai missile que le portier bulgare Dimitar Ivankov n'est pas près d'oublier... "Il s'est très bien adapté et est devenu beaucoup plus fort maintenant", poursuivait, ce soir-là en conférence de presse, le manager écossais. En réalité, Ferguson, doué d'une certaine intuition, a toujours cru en la technicité et l'explosivité d'Obertan. C'est lui qui, à la surprise générale, l'a appelé dans le nord-ouest de l'Angleterre durant l'été 2009, alors que l'intéressé végétait en Ligue 1 avec le FC Lorient, où il était prêté par les Girondins de Bordeaux. A l'époque, Christian Gourcuff et Laurent Blanc, ses précédents entraîneurs, se montraient autant "surpris" que "sceptiques" de cet exode outre-Manche. Il faut dire que Gaby, à qui l'on a souvent reproché sa nonchalance, n'avait même pas réussi à s'imposer dans le Morbihan ou en Gironde. Alors du côté d'Old Trafford... La perspective avait de quoi faire sourire. Aujourd'hui, et après une première saison d'adaptation sabotée par de multiples blessures, le Tricolore (4 matches, 1 titularisation) apprend les rudiments de la Premier League. Sans brûler les étapes. Du temps, c'est peut-être ce dont avait besoin le gamin de Pantin pour se libérer, lui qui fut lancé dans le grand bain avec le club au scapulaire dès l'âge de dix-sept ans. Aujourd'hui, à force d'abnégation aux entraînements, grâce à diverses opportunités comme la longue indisponibilité de l'Équatorien Antonio Valencia, Obertan refait surface. Aujourd'hui, il retrouve l'équipe de France espoirs au Mans pour un match amical contre la Russie. Une nouvelle occasion de montrer toute l'étendue de son talent.