Nul frustrant pour l'OM

  • A
  • A
Nul frustrant pour l'OM
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Tenu en échec par l'AC Milan (1-1), l'OM voit les huitièmes de finale s'éloigner.

Malgré une bonne prestation et plusieurs occasions à son actif, l'Olympique de Marseille a été contraint de partager les points avec l'AC Milan (1-1), mercredi à San Siro lors de la 5e journée de la Ligue des Champions. Un résultat frustrant pour les Phocéens qui ont quasiment hypothéqué leurs chances de se qualifier pour les huitièmes de finale.L'exploit n'était pas loin. Mercredi à San Siro, l'OM a bien failli empocher les trois points face à l'AC Milan, mais a finalement dû se contenter d'un match nul (1-1) et perd quasiment toutes ses chances de se qualifier pour les huitièmes de finale, car dans le même temps, le Real Madrid a pratiquement validé son billet pour le tour suivant en s'imposant sur le fil face au FC Zurich grâce à Gonzalo Higuain (1-0).La rencontre avait pourtant très mal débuté pour les Marseillais. Sur une superbe ouverture d'Andrea Pirlo, Gianluigi Zambrotta frappe en force, mais sa tentative est bien repoussée par Steve Mandanda (6e). Ce n'est que partie remise pour les Rossoneri. A la suite d'un ballon perdu par Mamadou Niang dans son camp, Marco Borriello pénètre dans la surface côté droit et élimine facilement Gabriel Heinze avant de tromper Mandanda d'une frappe à ras de terre (0-1, 10e). Sûrement vexé par son erreur sur l'ouverture du score italienne, le capitaine phocéen sonne la révolte. Il se joue de Massimo Oddo sur le côté gauche et centre en force devant le but. Présent au premier poteau, Dida ne peut que dévier le cuir du poing. Critiqué pour son faible rendement depuis le début de la saison, Lucho Gonzalez est à l'affût pour marquer d'un tir puissant dans le but vide et relancer ainsi l'OM dans la course à la qualification (1-1, 15e).Le poteau de DiawaraLibérés par cette égalisation, les Phocéens n'hésitent plus à bousculer leurs adversaires, à l'image de Fabrice Abriel, qui, après un une-deux avec Lucho tente sa chance de loin, mais le cuir passe légèrement à côté du but gardé par Dida (19e). Malgré cette réaction, les hommes de Didier Deschamps s'exposent aux contres milanais. Sur un long ballon en profondeur, Borriello se présente de nouveau seul face à Mandanda, mais cette fois, Souleymane Diawara effectue un retour décisif pour éloigner le danger d'un tacle rageur (24e). Touché au genou lors du contact avec le buteur lombard, le portier marseillais parvient toutefois à conserver sa place dans le but.Après un début de seconde période équilibré, l'OM a l'occasion de prendre l'avantage après l'heure de jeu. Mais Brandao voit sa reprise à bout portant, consécutive à un centre de Niang, effleurer le haut de la transversale de Dida (64e). Souleymane Diawara est encore plus proche d'inscrire le but tant attendu sur un corner de Hatem Ben Arfa, entré en jeu à la place de Niang, mais sa tête décroisée échoue sur la base du montant (86e). Les Marseillais devront créer l'exploit lors du dernier match face au Real Madrid et espérer un faux pas des Milanais à Zurich pour accrocher leur billet pour le tour suivant.