Nouveau départ pour Evans

  • A
  • A
Nouveau départ pour Evans
Partagez sur :

CYCLISME - Champion du monde en 2009, Cadel Evans quitte l'équipe Silence-Lotto pour rejoindre la formation américaine BMC Racing.

A 32 ans, Cadel Evans veut relever un nouveau défi. L'Australien a en effet choisi de quitter la Silence-Lotto pour rejoindre la formation BMC Racing. Le champion du monde 2009 a signé un contrat de trois saisons avec l'équipe américaine.Quelques semaines après avoir décroché le plus beau succès de sa carrière en devenant champion du monde à Mendrisio, à quelques kilomètres de son lieu de résidence, l'Australien a décidé de rejoindre la formation BMC Racing pour les trois prochaines saisons. Après cinq ans passés au sein de la Silence-Lotto, le coureur de 32 ans s'offre ainsi un nouveau challenge et un dernier contrat juteux.Lors de l'annonce de son transfert, Evans avait déclaré sur Cyclingnews que l'idée de rejoindre BMC "était évoquée depuis longtemps, bien avant les Championnats du monde de Mendrisio". "Nous voulions simplement faire les choses correctement", a-t-il précisé. Et la jeune équipe américaine (sponsorisée par un fabricant de cycles), qui n'a derrière elle que trois années d'expérience sur le circuit, s'est appliquée à le mettre dans de bonnes dispositions. Le recrutement effectué ces dernières semaines laisse entendre que BMC jouera les premiers rôles en 2010 avec notamment les arrivées d'Alessandro Ballan, George Hincapie, Karsten Kroon, Marcus Burghardt et Mauro Santambrogio. Avec une telle armada, le directeur sportif John Lelangue ambitionne de briller sur tous les terrains, des classiques printanières aux grands Tours.Deux fois deuxième du Tour de FranceLa signature de Cadel Evans place BMC, qui court en Continental Pro, au rang de candidate à la participation à la Grande Boucle. Sans expérience à ce niveau de compétition, l'équipe américaine, si elle parvient à décrocher une invitation, s'appuierait alors sur la connaissance de l'épreuve de l'Australien, deux fois deuxième à Paris (en 2007 et 2008). "C'est une belle opportunité pour moi de rejoindre cette équipe en devenir. J'espère contribuer à remplir les objectifs cette saison, notamment le Tour de France. Objectivement, je veux faire mieux que mes deux deuxièmes places sur la Grande Boucle", a expliqué le champion du monde dans un communiqué.Le maillot arc-en-ciel sous les couleurs de BMC sur les routes européennes, voilà une perspective qui satisfait pleinement les dirigeants du manufacturier suisse. L'un des propriétaires du fabricant de cycles, Andy Rihs, estime que la signature du coureur australien permettrait à la marque "de se développer et de se faire connaître partout dans le monde, avec l'objectif de s'aligner au départ du Tour de France en 2010". La dernière expérience de Rihs dans le cyclisme s'était soldée par la dissolution de l'équipe Phonak en 2006 après le contrôle positif de Floyd Landis, vainqueur du Tour la même année. Un passif qui n'effraie guère Evans: "Le fait que Rihs revienne avec une autre équipe et un projet de gagner le Tour de France montre sa passion et son enthousiasme pour ce sport. Il revient aussi avec beaucoup de précaution." Il en faudra au champion du monde pour ne pas tomber de son piédestal...