Notes: Nasri évite le pire

  • A
  • A
Notes: Nasri évite le pire
Partagez sur :

L'équipe de France a rendu une copie plus que moyenne, mardi au Stade de France, face à la Bosnie (1-1). La qualification finale pour l'Euro 2012 ne fera pas oublier une entame de match catastrophique avec un pressing inexistant et de grosses difficultés à faire face au jeu huilé des Bosniens. Il aura finalement fallu un éclair de Nasri qui a provoqué un penalty qu'il a lui-même transformé pour éviter le pire.

L'équipe de France a rendu une copie plus que moyenne, mardi au Stade de France, face à la Bosnie (1-1). La qualification finale pour l'Euro 2012 ne fera pas oublier une entame de match catastrophique avec un pressing inexistant et de grosses difficultés à faire face au jeu huilé des Bosniens. Il aura finalement fallu un éclair de Nasri qui a provoqué un penalty qu'il a lui-même transformé pour éviter le pire. Samir Nasri : 6 Samir Nasri s'est bien battu en milieu de terrain. Auteur d'un coup franc dans le mur (23e), il s'est également distingué par un joli slalom mais une passe trop profonde (44e). Le Citizen a souvent été chercher le ballon dans sa propre moitié de terrain et a donc moins pesé sur le jeu. Globalement plus de mauvais choix que l'inverse avant un coup franc repoussé sur la barre (72e) puis surtout un penalty provoqué qu'il transforme lui-même (78e). Un lob subtil qui méritait mieux (86e). Hugo Lloris : 6 Présent sur les centres adverses, il n'a pas eu à s'activer sur les frappes adverses jusqu'à ce qu'Edin Dzeko, bien trop seul, n'enroule une frappe hors de sa portée pour l'ouverture du score (40e). Rassurant sur corner (57e) mais auteur d'une petite faute de main sans conséquence devant Dzeko (75e). Anthony Réveillère : 5 Il a mal démarré, comme la plupart de ses coéquipiers et se fait contrer en pleine surface par Lulic qui parvient à frapper dans la foulée (5e). Il n'a pas réellement pu combiner avec Jérémy Ménez qui était placé devant lui même s'il est parfois monté. Un bon retour sur Dzeko (34e). Il aura plutôt bien tenu son couloir. Adil Rami : 4,5 Lui aussi a débuté en prenant une vague bosnienne. Adil Rami a en effet perdu son duel face à Lulic (6e). Le défenseur de Valence s'est coltiné Dzeko qu'il a contenu comme il a pu. Il l'aura laissé filer dans la surface (18e) avant de se reprendre avec une bonne interception, un sauvetage important de la tête (36e) ou un contre sur Dzeko (38e). Mais il n'a rien pu faire quand l'attaquant de City l'a enrhumé avant d'enrouler sa frappe victorieuse (40e). Eric Abidal : 4,5 Pour son retour de blessure, il a retrouvé Adil Rami. Comme les autres, il a essayé d'écoper et s'est distingué sur une tête défensive (45e). En seconde période, il a été plus directement confronté à un Edin Dzeko qui lui a fait des misères. Patrice Evra : 5 Patrice Evra a davantage combiné avec Florent Malouda placé devant lui. Le Mancunien a parfois pris son couloir avec notamment quelques centres intéressants (31e, 55e). Il aura eu beaucoup de travail défensif. Reçoit un carton jaune pour une obstruction peu évidente (66e). Une montée rageuse finale qu'il n'a malheureusement pas pu conclure (85e). Yann M'Vila : 5,5 Face à une formation de Bosnie qui a joué haut, il a surtout été contraint de beaucoup courir avec le ballon et évolué relativement bas. S'il a cherché à aiguiller le jeu, il n'a guère pu faire étalage de son jeu longue distance... A noter une bonne tête dans sa surface dans une période délicate (38e) ou un contre dans la surface (86e). Néanmoins son erreur de concentration sur l'action qui amène le but bosnien aurait pu être fatale. Yohann Cabaye : 4,5 On l'avait vu particulièrement à son avantage vendredi dernier face à l'Albanie, ce fut bien plus compliqué ce soir. Moins de ballon à distribuer, il a forcément évolué plus bas, mais sans réellement percuter. Il a perdu un ballon important (26e) et reçu un carton pour une faute sur Mujdzaem. Remplacé par Kevin Gameiro (61e). Le Parisien aura été tout proche de reprendre un centre de Ménez avant de manquer le cadre (87e). Florent Malouda : 5,5 Florent Malouda a pris les choses en mains en lançant le pressing. Il a également volé un ballon avant d'enchaîner avec une passe en profondeur parfaite pour Rémy (9e). Auteur de la première frappe tricolore (21e), il a mis le feu à la reprise en percutant avant d'envoyer un centre puissant (47e). Remplacé par Marvin Martin (61e), lequel a notamment distillé un coup franc avec rebond boxé par le portier (69e). Jérémy Ménez : 5.5 Placé dans le couloir droit, il a fait parler son pouvoir d'accélération et provoqué quand les Bleus manquaient de verticalité en première période. Le Parisien a de nouveau fait étalage de sa pointe de vitesse (54e), provoquant un carton jaune pour Spahic. Une frappe dans la surface contrée (63e). Il aura eu le mérite de toujours chercher à aller de l'avant. Loïc Rémy : 5 Servi en profondeur par Malouda, il se prend les pieds dans le tapis au moment de frapper (9e). Il a essayé de peser sur la défense adverse mais les Bleus ont tellement peu eu le ballon qu'il n'a pas vraiment pu se mettre en évidence si ce n'est sur cette frappe un peu trop croisée (57e). Remplacé par Alou Diarra dans les dix dernières minutes de la rencontre.