Notes: Iniesta, et la lumière fut

  • A
  • A
Notes: Iniesta, et la lumière fut
Partagez sur :

La demi-finale retour de Ligue des champions entre le Barça et le Real Madrid a accouché d'un résultat nul (1-1) suffisant pour permettre au club catalan de rallier Wembley, théâtre de la finale, le 28 mai prochain. Une performance à laquelle ne sont pas étrangers Andres Iniesta et Lionel Messi, les deux meilleurs Blaugrana, mardi sur la pelouse du Camp Nou.

La demi-finale retour de Ligue des champions entre le Barça et le Real Madrid a accouché d'un résultat nul (1-1) suffisant pour permettre au club catalan de rallier Wembley, théâtre de la finale, le 28 mai prochain. Une performance à laquelle ne sont pas étrangers Andres Iniesta et Lionel Messi, les deux meilleurs Blaugrana, mardi sur la pelouse du Camp Nou. Andres INIESTA: 7.5 Une passe lumineuse pour l'ouverture du score de Pedro (54e), sa quatrième offrande dans la compétition cette saison, vient récompenser une prestation pleine d'intelligence et de maîtrise technique. L'unique buteur de la dernière finale de la Coupe du monde a encore prouvé que son exceptionnelle finesse pouvait surmonter le défi physique imposé par les hommes de José Mourinho. Un retour décisif alors que son absence à l'aller s'en était ressentie dans le jeu catalan. ----------------------------------------- Victor VALDES: 5.5 Le dernier rempart blaugrana n'a pas eu beaucoup de travail, le Real Madrid atteignant la pause sans avoir signé le moindre tir. Hors de cause sur le but madrilène, le portier champion du monde a tout de même fait preuve de vigilance, avec notamment une bonne intervention devant un Higuain en position de hors-jeu (19e) et une anticipation bienvenue sur un centre de Ronaldo (40e). Daniel ALVES: 5.5 Le latéral brésilien n'a pas eu son influence habituelle sur le jeu barcelonais. S'il a signé une montée en puissance dans son couloir droit après une entame tout en discrétion, l'Auriverde n'a pas signé sa prestation la plus aboutie de la saison malgré une débauche d'énergie indéniable. Gerard PIQUE: 6.5 Solide dès les premières minutes avec une grosse présence dans les duels, à l'instar de cette intervention tranchante sur Di Maria (17e). Bien placé et rarement pris de vitesse, comme sur ce bon contre face à Higuain (37e), celui qui partage sa vie avec la chanteuse colombienne Shakira a une nouvelle fois prouvé qu'il était l'un des meilleurs défenseurs centraux de la planète du haut de ses 24 printemps. A noter qu'il commet une faute sur Ronaldo sur le but refusé à Higuain (47e). Javier MASCHERANO: 4.5 L'Argentin a été le Blaugrana le plus en difficulté ce mardi. De nouveau aligné en défense centrale, l'habituel milieu de terrain récupérateur a multiplié les approximations, jouant à la limite tout en en rajoutant inutilement, comme sur ce contact avec Lassana Diarra (83e). Protagoniste majeur du but refusé au Real Madrid, l'ancien pensionnaire de Liverpool est bien déséquilibré par Ronaldo qui l'entraîne dans sa chute, provoquée par une faute de Piqué (47e). Il est également effacé par Di Maria sur l'égalisation de Marcelo (64e). Carles PUYOL: 6 Le capitaine, titularisé au poste de latéral gauche comme au match aller, a une nouvelle fois utilisé sa rage et ses impressionnantes dispositions physiques à bon escient, se montrant impeccable sur le plan défensif. Remplacé à la 90e minute par Eric ABIDAL, de retour à la compétition après son opération d'une tumeur au foie, le 17 mars dernier. S'il n'a pas eu le temps de s'illustrer, le défenseur français a reçu une chaude ovation du public catalan. XAVI: 6 Le cerveau du Barça a pleinement fonctionné à l'occasion de cette demi-finale retour. Discret dans l'entrejeu, le numéro 6 blaugrana n'en a pas moins joué son rôle de maillon essentiel en étalant une nouvelle fois sa science de la transmission, réussissant un impressionnant taux de passe de 92% avec 123 passes arrivées à destination sur 134 tentés. Sergio BUSQUETS: 6.5 En simplifiant son jeu, l'un des nombreux champions du monde présents sur la pelouse du Camp Nou a rendu une bonne copie, faite d'innombrables interceptions et d'anticipations bien senties. "Sergio" peut également se targuer d'avoir parfaitement rempli sa mission dans la relance tout en apportant sur le front de l'attaque, en attestent cette tête sur un corner botté par Xavi (22e) ou ce centre pour Messi (72e). David VILLA: 6 Discret en entame avant d'être plus en vue, à l'image de cet enroulé du pied droit qui contraindra Casillas à une belle envolée (34e). Combatif, l'ancien serial buteur de Valence n'a pas donné l'impression d'avoir retrouvé la confiance au moment de faire trembler les filets, à l'image de ce duel face à Casillas raté en position de hors-jeu (43e). Remplacé par Seydou KEITA (74e), peu en vue. Lionel MESSI: 7 L'homme qui banalise l'exceptionnel a encore livré une prestation aboutie, se muant en menace permanente pour l'arrière-garde merengue. Après des premières minutes timides, l'Argentin n'a cessé d'être dangereux, obligeant Casillas à intervenir sur un tir enroulé du gauche (32e) ou sur une frappe puissante (37e). Si, une fois n'est pas coutume, il n'a pas marqué, la puce la plus célèbre de la planète ne s'est pas gênée pour multiplier les gestes de classe, comme ce petit pont réussi sur Ricardo Carvalho (78e). PEDRO: 6.5 Très actif, notamment dans les tâches défensives, le natif des Canaries a vu ses efforts récompensés d'un but plein de sang-froid. Seul bémol, sa perte de balle amène l'égalisation madrilène (64e). Averti pour un tacle à retardement sur Lassana Diarra (83e), il a été remplacé pour les dernières secondes par Ibrahim AFELLAY.