Noens s'en rapproche

  • A
  • A
Noens s'en rapproche
Partagez sur :

Après avoir signé quatre top 10 cette saison en slalom, Nastasia Noens est enfin montée sur le podium, mardi, lors de l'épreuve disputée à Flachau, en Autriche. Troisième d'une course remportée par Maria Riesch et Tanja Poutiainen, arrivées dans le même temps, la Niçoise continue donc de monter en puissance. Ses compatriotes, Sandrine Aubert et Anne-Sophie Barthet, terminent respectivement 8e et 9e.

Après avoir signé quatre top 10 cette saison en slalom, Nastasia Noens est enfin montée sur le podium, mardi, lors de l'épreuve disputée à Flachau, en Autriche. Troisième d'une course remportée par Maria Riesch et Tanja Poutiainen, arrivées dans le même temps, la Niçoise continue donc de monter en puissance. Ses compatriotes, Sandrine Aubert et Anne-Sophie Barthet, terminent respectivement 8e et 9e. Dans la logique des choses. Alors qu'elle est la Française la plus régulière depuis le début de saison, Nastasia Noens est enfin montée sur un podium de Coupe du Monde. Disputé de nuit, le slalom de Flachau a donc souri à la Niçoise, qui monte sur la boîte pour la première fois de sa carrière au plus haut niveau, elle qui n'avait pour le moment jamais fait mieux que sixième. Mais cette année, la skieuse tricolore monte irrémédiablement en puissance, et la confiance qu'elle dégage sur la piste s'en ressent. Agressive sur ses skis, la jeune femme de 22 ans signe tout d'abord le deuxième temps de la première manche, avant de confirmer sans frémir dans la deuxième, en se classant au troisième rang. Une performance encourageante, tant Nastasia Noens semble monter en puissance et progresser à chaque étape du circuit. Une bonne nouvelle en vue des Mondiaux de Garmisch, du 7 au 20 février prochain. Sur le podium, c'est le duo Riesch-Poutiainen qui va l'accompagner, les deux femmes ayant signé le même temps, au terme des deux manches. L'Allemande signe du même coup une belle opération pour le gros globe de cristal, Lindsey Vonn étant sortie rapidement. Pas de traces de Marlies Schild en revanche, puisque celle qui avait remporté quatre des cinq épreuves de slalom jusque-là, a chuté en début de deuxième manche, après avoir été plutôt moyenne dans la première. Un coup dur pour le public autrichien, venu pousser la Wunderteam, avec notamment la présence d'Hermann Maier. Si les Autrichiennes ont peiné, hormis Kathrin Zettel, 4e, les autres Françaises ont également sorti leur épingle du jeu. Il y a tout d'abord Sandrine Aubert. Encore timide et tendue sur ses skis, la native d'Echirolles signe toutefois son deuxième top 10 de rang après Zagreb. Dixième en Croatie, elle termine cette fois à la huitième place. Un rang devant une autre Tricolore, Anne-Sophie Barthet. La Toulousaine a signé une excellente deuxième manche pour rentrer dans les dix premières pour la deuxième fois de sa carrière, après Aspen, en 2009.