Noah et la "potion magique" espagnole

  • A
  • A
Noah et la "potion magique" espagnole
Partagez sur :

Les succès des sportifs espagnols, toutes disciplines confondues, ont visiblement le don d'agacer Yannick Noah. Dans une tribune publiée sur LeMonde.fr, l'ancien tennisman accuse ceux-ci de détenir la "potion magique" et propose même de légaliser le dopage pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité.

Les succès des sportifs espagnols, toutes disciplines confondues, ont visiblement le don d'agacer Yannick Noah. Dans une tribune publiée sur LeMonde.fr, l'ancien tennisman accuse ceux-ci de détenir la "potion magique" et propose même de légaliser le dopage pour mettre tout le monde sur un pied d'égalité. C'est bien connu, Yannick Noah n'a pas sa langue dans sa poche, et il l'a encore prouvé. Dans une tribune publiée sur LeMonde.fr, l'ancien tennisman s'est attaqué ouvertement aux sportifs espagnols, qu'il accuse de détenir "la potion magique". Selon lui, les exceptionnels résultats des Alberto Contador, Pau Gasol, Rafael Nadal, Andres Iniesta and Co. ne peuvent être dus qu'au dopage. "Ils courent plus vite que nous, ils sont beaucoup plus costauds et ne nous laissent que des miettes. A côté d'eux, c'est simple, on a l'air de nains. Qu'est-ce qu'il s'est passé qu'on aurait raté ? s'interroge Yannick Noah. Comment une nation peut-elle du jour au lendemain dominer le sport à ce point ? Auraient-ils découvert des techniques et des structures d'entraînement avant-gardistes que personne avant eux n'avait imaginées ?""La meilleure attitude à adopter est d'accepter le dopage""Aujourd'hui, le sport c'est un peu comme Astérix aux Jeux olympiques, avance l'ex-vainqueur de Roland-Garros. Si tu n'as pas la potion magique, c'est difficile de gagner. Et là, on a l'impression que, comme Obélix, ils sont tombés dans la marmite. Les veinards." Le chanteur s'interroge sur la façon dont sont traités les cas de dopage des deux côtés des Pyrénées et compare les procès médiatiques faits à Jeannie Longo ou à Richard Virenque, avec ce qu'il se passe en Espagne: "L'affaire Fuentes, le plus gros scandale de dopage de l'histoire, a fait pschitt, comme dirait l'autre. La plupart des clients espagnols du bon docteur ont été épargnés. Peut-être parce que, là-bas, le sport occupe une place tellement importante que ses héros y sont plus protégés qu'ailleurs." En définitive, le père de Joakim souhaite tout simplement qu'on "arrête l'hypocrisie" et propose de légaliser le dopage. "Il faut bien sûr respecter la présomption d'innocence, mais plus personne n'est dupe. La meilleure attitude à adopter est d'accepter le dopage. Et tout le monde aura la potion magique", lâche-t-il. Cette sortie de Yannick Noah a été évidemment condamnée par la Secrétaire d'Etat en charge de la Santé. "Ce sont des propos scandaleux, a ainsi réagi Nora Berra sur les ondes de RTL. Généraliser le dopage, c'est exposer nos concitoyens à des risques sanitaires dont on connait la gravité." David Douillet s'est ensuite exprimé pour réfuter cette idée de nécessité du dopage dans le sport français. "Je suis la preuve que l'on peut gagner sans se doper", a déclaré le ministre des Sports au journal télévisé de France 2. "Le sport tricolore est consterné par la position de Yannick Noah." Pour l'ancien champion du monde de judo, l'opinion de Noah va à l'encontre des valeurs sportives. "J'ai reçu des messages de milliers d'athlètes qui ne se reconnaissent pas dans cette idée. Ils me disent qu'ils travaillent tous les jours et qu'ils font des sacrifices. Ce sont des propos inacceptables."