Noah : Douillet et l'Espagne en colère

  • A
  • A
Noah : Douillet et l'Espagne en colère
@ MAXPPP
Partagez sur :

DOPAGE - Les condamnations sont vives après les déclarations de Yannick Noah dans Le Monde.

Ils ont en commun d'avoir longtemps figuré (ou de figurer encore) dans la liste des sportifs préférés des Français. Mais, sur la question du dopage, Yannick Noah et David Douillet ne sont pas vraiment en accord. Le ministre des Sports, très protocolaire, a pris la parole samedi soir, dans le 20-Heures de France 2, pour réagir à l'édito du franc-tireur chanteur publié dans Le Monde daté de samedi et dans lequel il milite pour une légalisation du dopage, par équité sportive.

"Ce sont des propos graves et irresponsables. C'est un sujet extrêmement lourd, on parle ici de tricherie et de santé publique", a insisté l'ancien judoka, qui a dit être "la preuve vivante qu'on peut gagner sans se doper". Dans son édito, Noah pointe du doigt, sans donner de source, l'équipe d'Espagne de basket, vainqueur en septembre dernier de l'Euro aux dépens de l'équipe de France, dans laquelle figurait son fils, Joakim : "pas plus tard que la semaine dernière, j'ai lu qu'un joueur de l'équipe championne d'Europe de basket, en septembre, avait eu un problème avec un contrôle "anormal" à la testostérone. La fédération a rapidement déclaré que le joueur avait un taux normalement anormalement élevé. Le veinard."

Douillet et l'Eurobasket 2015

Ironie de l'histoire, David Douillet défendait samedi à Paris la candidature de la France pour l'organisation du championnat d'Europe de basket en 2015, en présence du président de la Fédération espagnole, José Luis Saez... Lequel n'a pas manqué de réagir aux accusations du vainqueur de Roland-Garros 1983. Pour le dirigeant espagnol, Noah est "irresponsable" et "jaloux". Mais c'est l'Espagne du sport dans son ensemble que Noah vise dans son édito.

"Comment une nation peut-elle du jour au lendemain dominer le sport à ce point ? Auraient-ils découvert des techniques et des structures d'entraînement avant-gardistes que personne avant eux n'avait imaginées ?", s'interroge l'ancien tennisman à voix haute. 

Le président du comité national olympique espagnol, Alejandro Blanco, cité par Marca, s'est montré très critique : "il est très difficile pour les ignorants de comprendre l'explosion du sport espagnol." Sur France 2, Douillet a expliqué l'exceptionnelle réussite du sport ibérique (équipes de basket et de foot, Contador dans le cyclisme, Nadal dans le tennis) par un choix de ne se focaliser que sur certains sports.

Les reproches de Toni Nadal

Dans le tennis espagnol, les déclarations de Noah ont également provoqué l'émoi. "Ça me choque qu'une personne d'une honnêteté douteuse ose dire du mal des athlètes espagnols. Je ne le comprends pas", a déclaré Toi Nadal, oncle et entraîneur de Rafael, actuel n°2 mondial. "Je ne vais pas l'appeler monsieur parce qu'il ne parle pas de cette façon. S'il vient dire bonjour à "Rafa", j'espère que mon neveu lui dira poliment ce qu'il pense de lui. C'est totalement incorrect de parler d'un tel sujet (le dopage) comme ça."

Compatriote de Nadal, David Ferrer, qui participe lui aussi au Masters de tennis à partir de dimanche, est également monté au créneau, samedi, en conférence de presse. "Quand votre propre fils joue en NBA, où il n'y a pas de système antidopage, vous n'êtes pas la meilleure personne pour parler", a argumenté le n°5 mondial. "Je pense que c'est de l'ignorance totale. Et dire que cet authentique outrage vient d'une personne qui a joué au tennis et qui connaît le sport."

Sur les sites des quotidiens sportifs espagnols, comme Marca ou As, les internautes allument le chanteur et peu font l'amalgame entre Noah et le mouvement sportif français. D'autres notent que cette tribune a été publiée quatre jours seulement après que Le Monde a été condamné par le Tribunal suprême espagnol à verser 15.000 euros d'amende au FC Barcelone. En 2006, le quotidien français avait fait l'objet d'une attaque en justice pour avoir établi des liens entre le Barça, le Real Madrid et le docteur Eufemiano Fuentes, au coeur de la vaste affaire de dopage sanguin, dite "affaire Puerto"...