Nkoulou a conquis l'OM

  • A
  • A
Nkoulou a conquis l'OM
Partagez sur :

A défaut d'être brillant, l'OM ne perd plus et se montre rassurant en défense, comme mardi soir sur la pelouse d'Arsenal en Ligue des champions (0-0). Une solidité retrouvée qu'incarne à merveille Nicolas Nkoulou. Arrivé sur la pointe des pieds de Monaco, le jeune défenseur camerounais, 21 ans, a su profiter de l'absence de Stéphane Mbia pour s'imposer en tant que titulaire au sein de l'arrière-garde phocéenne.

A défaut d'être brillant, l'OM ne perd plus et se montre rassurant en défense, comme mardi soir sur la pelouse d'Arsenal en Ligue des champions (0-0). Une solidité retrouvée qu'incarne à merveille Nicolas Nkoulou. Arrivé sur la pointe des pieds de Monaco, le jeune défenseur camerounais, 21 ans, a su profiter de l'absence de Stéphane Mbia pour s'imposer en tant que titulaire au sein de l'arrière-garde phocéenne. Sa prestation face à Arsenal (0-0), mardi soir à l'occasion de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions n'est pas passée inaperçue. On savait le joueur pétri de talents depuis ses premières apparitions sous les couleurs de l'AS Monaco, mais Nicolas Nkoulou a prouvé sur la pelouse de l'Emirates Stadium qu'il était déjà, à 21 ans, un grand défenseur. Dur sur l'homme au marquage, doté d'un bon sens de l'anticipation et à l'aise techniquement à la relance, l'international camerounais a réalisé une solide prestation, dans la lignée des précédentes. "Il était important d'être solide. Au match aller on avait pêché en fin de rencontre, il a fallu rester concentré jusqu'à la fin. Avec un peu plus d'envie, on aurait pu gagner mais on se contente de ce bon point. Rien n'est encore fait pour la qualification, il reste du chemin", confiait devant les caméras de Canal+ le meilleur phocéen du match. S'il a parfois manqué d'un peu de concentration et de sérénité en début de saison, à l'image de son geste sur le Stéphanois Florent Sinama-Pongolle, qui lui avait valu trois matches de suspension, l'ancien Monégasque dégage depuis quelques matches beaucoup plus de sérénité et contribue largement au renouveau olympien (six matches sans défaite en championnat). Fanni: "Il est épatant" Nkoulou fait en tout cas l'unanimité auprès de ses partenaires, à l'image de Rod Fanni, impressionné par la maturité et la nouvelle dimension prise par son coéquipier. "Je ne le connaissais par forcément très bien mais c'est vraiment un super défenseur. Il est très bon à la relance et dans les duels. Il est complet, très rapide même s'il n'en donne pas l'impression. Il a tout ce qu'il faut pour briller. Au fil du temps il m'impressionne parce que je ne l'attendais pas forcément à ce niveau. Il est épatant", a ainsi confié l'ancien Rennais au micro de RMC. Une montée en puissance qui doit également ravir ses dirigeants, qui ne regrettent pas l'investissement fait cet été (3,5 millions d'euros), et Didier Deschamps, qui va être confronté à un problème de riche dans les prochains jours avec le retour de Stéphane Mbia, remis de sa fracture du cinquième métatarse. Plutôt que de reconduire la charnière que ce dernier composait la saison dernière avec Souleymane Diawara, l'entraîneur marseillais pourrait opter pour les deux Camerounais et pousser le Sénégalais, pas toujours très serein, sur le banc. Pourquoi pas dès dimanche à l'occasion de la réception de l'OGC Nice, pour le compte de la 13e journée de Ligue 1.