Nîmes-Istres en guise d'affiche

  • A
  • A
Nîmes-Istres en guise d'affiche
Partagez sur :

Nîmes et Istres s'affrontent vendredi lors du huitième tour de la Coupe de France, avec en ligne de mire une qualification pour les 32e de finale. Malgré un début de saison difficile, les deux équipes sont respectivement 13e et 14e de Ligue 2, le choc s'annonce serré compte tenu de l'état de forme des deux formations, qui restent toutes deux sur une bonne série en championnat.

Nîmes et Istres s'affrontent vendredi lors du huitième tour de la Coupe de France, avec en ligne de mire une qualification pour les 32e de finale. Malgré un début de saison difficile, les deux équipes sont respectivement 13e et 14e de Ligue 2, le choc s'annonce serré compte tenu de l'état de forme des deux formations, qui restent toutes deux sur une bonne série en championnat. Unique affiche entre clubs de Ligue 2, Nîmes-Istres constituera le choc du huitième tour de la Coupe de France. Les deux clubs s'affronteront ce vendredi à 20 heure dans le derby du Sud pour une place en 32e de finale. Respectivement treizièmes et quatorzièmes de Ligue 2, à égalité de points (20 pts), Nîmois et Istréens voient en ce match l'occasion de redorer une première moitié de saison bien terne, qui se résume en deux mots: objectif maintien ! Après six matchs sans victoire, le Nîmes Olympique semble enfin avoir trouvé son rythme de croisière. Les coéquipiers de l'ancien Monégasque David Gigliotti ont engrangé dix points sur douze possibles lors des quatre dernières rencontres et s'éloignent du coup un peu plus de la zone rouge. Parcours similaire en championnat pour les Istréens. Une revanche à prendre pour Istres Sur la pente ascendante après un début de saison catastrophique, ponctué de onze matchs sans la moindre victoire, les hommes de José Pasqualetti n'ont concédé aucune défaite lors de leurs six derniers matches, toutes compétitions confondues. Dynamique positive donc, mais attention, les deux formations semblent toujours fragiles et nul doute que le perdant pourrait vite retomber dans ses travers. Si en championnat, la confrontation, comptant pour la quinzième journée de Ligue 2, s'est soldée par un match nul (0-0), l'année passée, les deux équipes s'étaient déjà rencontrées en Coupe de France. Les Crocodiles avaient arraché la victoire (1-2) à Parsemain grâce à un doublé de Jonathan Ayité, validant ainsi leur ticket pour le huitième tour. Le Togolais, auteur de quatre réalisations cette saison, tentera de récidiver face aux Violets ce week-end, avant l'entrée en lice des clubs de l'élite.