Nicollin vert de rage

  • A
  • A
Nicollin vert de rage
Partagez sur :

Louis Nicollin est sorti de ses gonds. Alors que Vitorino Hilton n'a pu jouer face à Saint-Etienne, dimanche dernier, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1, le président héraultais s'est lâché, et a vertement critiqué ses homologues stéphanois, coupables d'avoir voulu poser une réserve si le Brésilien était aligné. Ce dernier avait en effet une licence non valide, en raison d'un oubli de la LFP...

Louis Nicollin est sorti de ses gonds. Alors que Vitorino Hilton n'a pu jouer face à Saint-Etienne, dimanche dernier, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1, le président héraultais s'est lâché, et a vertement critiqué ses homologues stéphanois, coupables d'avoir voulu poser une réserve si le Brésilien était aligné. Ce dernier avait en effet une licence non valide, en raison d'un oubli de la LFP... Louis Nicollin ne déçoit jamais. Invité de l'émission Coach Courbis, sur RMC, le président montpélliérain a lancé une violente diatribe contre les dirigeants de Saint-Etienne. "Saint-Etienne n'est pas un grand club professionnel, c'est un ramassis de bons à rien", a démarré le patron du club héraultais. La raison de son courroux ? La volonté des Verts de poser une réclamation, dimanche, si Vitorino Hilton était aligné lors du match opposant les deux équipes dans le cadre de la 13e journée (1-1). Les dirigeants héraultais se sont en effet aperçus juste avant le coup d'envoi de la non-validité de la licence du Brésilien. Joueur extra-communautaire, l'ancien Marseillais doit en effet faire revalider sa licence à chaque renouvellement de sa carte de séjour. Chose faite par le MHSC le 15 septembre dernier. "Sa carte de séjour a été envoyée à la LFP le 15/09 afin que soit délivrée une nouvelle licence comme cela est le cas de façon automatique pour les joueurs hors union européenne", explique le club sur son site officiel. "Romeyer ne ressemble à rien" Un mail resté lettre morte, puisque la LFP a oublié de procéder au renouvellement, entraînant la non-validité de la licence du défenseur. "Certes les dirigeants montpelliérains reconnaissent qu'ils auraient dû relancer la LFP à ce sujet, mais le fait est que la demande de renouvellement de licence n'a pas été traitée par les services juridiques de la LFP entrainant une non validité de la licence en cours", précise le club héraultais, notant au passage que l'ASSE avait bel et bien l'intention de poser une réclamation, samedi, si Hilton était aligné. Et c'est bien cette intention qui a déclenché le courroux de Louis Nicollin. "Porter réclamation alors qu'Hilton est en France depuis dix ans, c'est nous prendre pour des cons, lâche le président. On leur en réservera une un jour parce que dans la vie on se retrouve toujours. Ce sont des enfoirés. Avec Caïazzo, ça ne se serait pas passé comme ça. Mais avec ce Romeyer qui ne ressemble à rien, c'est infâme." Une conclusion pour le moins violente, qui n'a pas encore reçu de réponse...