Nicollin-Dassier, rencontre du troisième type

  • A
  • A
Nicollin-Dassier, rencontre du troisième type
Partagez sur :

A quelques jours de la finale de la Coupe de la Ligue entre Marseille et Montpellier, le quotidien La Provence a réuni les présidents de ces deux clubs, Jean-Claude Dassier et Louis Nicollin pour une longue entrevue. Et si l'intégralité de cette vidéo ne sera en ligne que mercredi, les extraits montrent déjà un "Loulou" en grande forme et volontiers chambreur avec son homologue phocéen.

A quelques jours de la finale de la Coupe de la Ligue entre Marseille et Montpellier, le quotidien La Provence a réuni les présidents de ces deux clubs, Jean-Claude Dassier et Louis Nicollin pour une longue entrevue. Et si l'intégralité de cette vidéo ne sera en ligne que mercredi, les extraits montrent déjà un "Loulou" en grande forme et volontiers chambreur avec son homologue phocéen. Tout comme Marseille et Montpellier n'évoluent pas dans la même cour, leurs présidents Jean-Claude Dassier et Louis Nicollin ne font clairement pas partis du même milieu. Quand le premier fut longtemps un homme influent dans le paysage audiovisuel français, le second a trouvé réussite et bonheur dans les poubelles. Autant dire qu'une entrevue entre ces deux figures méridionales vaut son petit pesant de cacahuètes. Surtout après les dernières déclarations de "Loulou" qui n'a jamais caché son aversion pour l'OM, lui le Lyonnais d'origine. "Marseille ça vient, ça va. Tu ne sais pas si Deschamps sera encore entraîneur la saison prochaine. Tu ne sais pas ceci, tu ne sais pas cela. Personnellement, ce club ne me fait pas bander", a confié samedi dernier le fantasque dirigeant héraultais en conférence de presse. La Provence a donc réussi le joli coup de réunir autour d'une table ces deux personnages du football français, quelques jours avant la finale de la Coupe de la Ligue opposant leurs deux clubs. L'occasion de parler ballon rond et affaires dans une ambiance légère sans pour autant déroger à leurs tempéraments respectifs. Et même si l'intégralité de cette entrevue ne sera disponible qu'à partir de mercredi sur le site du quotidien méditerranéen, la bande annonce déjà mise en ligne donne l'eau à la bouche avec quelques pépites savoureuses signées Nicollin devant un Dassier impassible. Forcément quand ça parle gros sous, le truculent président héraultais, fidèle à sa légende, n'a pas sa langue dans sa poche. A la question de Dassier sur la masse salariale du MHSC, la réponse fuse: "25 millions d'euros, c'est pas grand-chose mais on ne paye pas des joueurs à 400.000 euros, nous !" Une séquence qui déclenche l'hilarité de l'assistance sauf celle du principal intéressé, qui conteste (de façon mesurée) cette somme. Une réaction qui refait resurgir le "Loulou" que certains adorent et que d'autres détestent : "Et ma soeur ! Là, tu mens mais tu as raison il y a des journalistes. Nous, le plus haut salaire (ndlr: Emir Spahic) il ne joue plus. Il a pris 17 matches de suspension dans l'année"... Vivement la suite !