Nice, la tentation Courbis ?

  • A
  • A
Nice, la tentation Courbis ?
Partagez sur :

Alors que Nice n'a toujours pas assuré son maintien en Ligue 1, ça s'agite en coulisses. Ainsi, selon Le Parisien, Rolland Courbis serait à Nice, mercredi, pour discuter d'une éventuelle collaboration avec les Aiglons, à partir de l'an prochain. Dans cet optique, Eric Roy, l'actuel entraîneur, retrouverait son poste de directeur sportif.

Alors que Nice n'a toujours pas assuré son maintien en Ligue 1, ça s'agite en coulisses. Ainsi, selon Le Parisien, Rolland Courbis serait à Nice, mercredi, pour discuter d'une éventuelle collaboration avec les Aiglons, à partir de l'an prochain. Dans cet optique, Eric Roy, l'actuel entraîneur, retrouverait son poste de directeur sportif. Le serpent de mer est de retour. Alors que L'Equipe annonçait une arrivée imminente de Rolland Courbis il y a un peu plus d'un mois, l'ancien Marseillais n'avait finalement jamais débarqué sur la Côte d'Azur. "Ça ce sont des trucs de journalistes... Moi, je ne me suis pas spécialement senti menacé. Moi, ce qui m'intéresse surtout, c'est mon club, ce n'est pas forcément moi. On n'est pas toujours maître de son destin, surtout en sport", nous confiait d'ailleurs Eric Roy, le coach en place. Mais voilà que la rumeur est de retour. Selon Le Parisien daté de mercredi, le consultant radio sera présent dans la journée à Nice, pour rencontrer les dirigeants du club, dont Gilbert Stellardo, le président. Toutefois, Courbis, qui a plusieurs fois été sollicité par l'OGCN, n'est pas sûr d'accepter l'offre azuréenne, qui serait effective à partir de la saison prochaine. Une offre qui impliquerait un retour d'Eric Roy à son poste de directeur sportif. "Je suis très heureux dans ce que je fais actuellement et je n'aime pas l'idée de prendre la place d'un entraîneur sous contrat. Maintenant, si c'est pour travailler avec lui, pourquoi pas ?", avait d'ailleurs déclaré l'ancien coach à L'Equipe, soucieux de ne pas faire de vagues. Courbis préfèrerait Bordeaux Reste que l'aventure de Roy à la tête de l'équipe première risque bien de s'arrêter d'elle-même, devant les difficultés connues par l'effectif pour décrocher son maintien. "On avait annoncé que l'on voulait vivre une année plus tranquille. On sait maintenant qu'elle ne le sera pas. Il faudrait que l'on ait entre 35 et 40 points et ce n'est pas le cas, donc on a raté des choses, on a laissé des points en route", lâche notamment l'entraîneur niçois. Pour la saison prochaine, son président envisage donc d'apporter du sang neuf à la tête de l'équipe première. Et le profil de celui qui a remonté Montpellier en Ligue 1 il y a deux ans, l'intéresse. Pas sûr pourtant que l'intérêt soit réciproque. Car l'ancien Girondin qu'il est n'a qu'un rêve, reprendre les rênes de Bordeaux cet été, alors que Jean Tigana semble se casser les dents et perdre patience avec l'effectif Marine et Blanc. Après avoir refusé des offres du FC Sion, de Kavala ou de la sélection tunisienne, Rolland Courbis est en tout cas à la croisée des chemins. Sur la touche depuis deux saisons, le natif de Marseille semble n'avoir jamais été aussi proche d'un retour sur le banc, que ce soit à Nice, ou ailleurs.