Niang vers Istanbul ?

  • A
  • A
Niang vers Istanbul ?
@ Reuters
Partagez sur :

TRANSFERTS - Mamadou Niang est annoncé dans le club turc de Fenerbahçe.

TRANSFERTS - Mamadou Niang est annoncé dans le club turc de Fenerbahçe. Surprenante. L'information relayée par deux quotidiens turcs ce dimanche, Vatan et Hürriyet, est plus qu'étonnante. Sans même employer le conditionnel de circonstance en pareil cas, les deux journaux annoncent l'arrivée de Mamadou Niang à Fenerbahçe dans les jours à venir. Un contrat de trois ans, avec un salaire de 2,5 millions d'euros net y attendrait en effet l'international sénégalais. Difficile d'accorder beaucoup de crédit à cette information, tant Didier Deschamps affirme, dès que l'occasion se présente, compter sur le meilleur buteur du dernier championnat. Auteur de 18 buts en 2009/2010, Niang est en effet la pièce maîtresse du dispositif offensif olympien, dont il est également le capitaine. Qui plus est, son entente technique avec Lucho, maître à jouer du milieu de terrain phocéen, est en nets progrès et augure de belles réussites. Dans ce climat, difficile d'imaginer l'Olympique de Marseille céder Niang, plus encore pour une somme de huit millions d'euros qui, si elle est loin d'être ridicule dans le contexte économique actuel, reste bien loin des 15 millions annoncés par Deschamps en fin de saison dernière si un club voulait s'attacher les services du Sénégalais. Enfin, cette information surgit quelques jours seulement après une conférence de presse qui a vu Jean-Claude Dassier réaffirmer les intentions du club d'engager un attaquant supplémentaire, "si l'occasion se présente". Il est utile de rappeler que l'OM s'est séparé de Fernando Morientes et Baky Koné durant cette intersaison, ce qui réduit considérablement les options offensives. Un départ pourtant improbable En fait, dans cette affaire, tout porte à croire qu'un départ de Mamadou Niang est inenvisageable... sauf Niang lui-même. En fin de saison dernière, le Sénégalais avait clairement affiché ses envies d'ailleurs, après six ans de bons et loyaux services sur la Canebière, ce qui n'est pas si courant pour un attaquant. Mais les clubs étrangers, souhaités par l'intéressé, ne s'étaient pas manifestés. Dans un entretien accordé à L'Equipe ce dimanche, Niang laisse une porte entrouverte sur son avenir proche. S'il se dit "marseillais dans la tête", l'attaquant affirme aussi que "tout peut arriver". "Je ne partirai de Marseille que pour quelque chose d'excitant", affirme-t-il. Avant de ne pas refuser l'éventualité d'un exil au Qatar, déclarant qu'il faut "prendre en compte le paramètre financier". S'il venait à signer en Turquie, Niang serait assuré de toucher un salaire plus confortable qu'à l'OM. Voilà bien une source de motivation.