Ni Facebook ni Twitter pour la Roja

  • A
  • A
Ni Facebook ni Twitter pour la Roja
@ Reuters
Partagez sur :

CM2010 - Les Espagnols ne pourront pas utiliser les réseaux sociaux durant le Mondial.

CM2010 - Les Espagnols ne pourront pas utiliser les réseaux sociaux durant le Mondial.Championne d'Europe en titre, l'équipe d'Espagne s'apprête à rallier l'Afrique du sud dans quelques semaines auréolée du statut de candidate potentielle au sacre mondial. Un défi que le sélectionneur ibérique Vicente del Bosque tient à relever dans la plus grande sérénité. Afin que son groupe évolue dans une atmosphère saine, le technicien espagnol a ainsi interdit à ses joueurs d'utiliser les sites communautaires durant la Coupe du Monde (11 juin-11 juillet).Réunis au centre d'entraînement de Las Rozas dans la banlieue nord-ouest de Madrid, les 23 joueurs sélectionnés pour le Mondial ont ainsi appris, lundi, qu'ils ne pourraient pas surfer sur Twitter et Facebook au cours de leur stage préparatoire et durant leur séjour en Afrique du sud. Une interdiction qui vise à éviter que ces derniers aillent se répandre en déclarations incontrôlées qui pourraient créer d'éventuelles tensions dans le groupe.Le précédent ChabalUne prudence qui n'est pas anodine alors que les sites communautaires ont récemment créé plusieurs controverses impliquant des sportifs. En France, Sébastien Chabal avait ainsi annoncé, en février dernier, son forfait pour le match d'ouverture de l'équipe de France face à l'Ecosse dans le tournoi des VI Nations par le biais de sa messagerie Twitter. Une déclaration qui avait pris de court la communication de la Fédération française de rugby et du staff tricolore. Une maladresse dont l'attaquant anglais Darren Bent s'était lui aussi rendu coupable en se laissant aller à quelques commentaires sur son transfert vers Sunderland au grand mécontentement Daniel Levy, le président de Tottenham, son club d'alors. Le Brésilien Kaka avait lui été contraint de fermer le compte Twitter de sa femme qui n'avait pas hésité à critiquer l'entraîneur du Real Madrid Manuel Pellegrini accusé de laisser trop souvent son mari sur le banc. Des dérapages dont Vicente del Bosque souhaite apparemment se prémunir. Ses consignes seront-elles respectées pour autant ?