Neymar sera au rendez-vous

  • A
  • A
Neymar sera au rendez-vous
Partagez sur :

Santos s'est qualifié pour la finale de la Coupe du monde des clubs, mercredi, après sa victoire face au Kashiwa Reysol (3-1). Une victoire acquise notamment grâce à Neymar, auteur de l'ouverture du score, sur un bel exploit personnel. Les deux autres buts brésiliens sont signés Borges et Danilo, tandis que Sakai a marqué du côté japonais. Les Brésiliens pourraient désormais retrouver le Barça, qui affronte Al Saad, jeudi.

Santos s'est qualifié pour la finale de la Coupe du monde des clubs, mercredi, après sa victoire face au Kashiwa Reysol (3-1). Une victoire acquise notamment grâce à Neymar, auteur de l'ouverture du score, sur un bel exploit personnel. Les deux autres buts brésiliens sont signés Borges et Danilo, tandis que Sakai a marqué du côté japonais. Les Brésiliens pourraient désormais retrouver le Barça, qui affronte Al Saad, jeudi. La rencontre entre Santos et Kashiwa ne devait être qu'une formalité pour le club brésilien, et ce ne fut qu'à moitié le cas. En effet, si Neymar et ses coéquipiers ont mené au score durant plus de 70 minutes, les Japonais ont plus d'une fois eu l'occasion d'égaliser ou de revenir au score dans cette demi-finale de la Coupe du monde des clubs. Ces occasions s'expliquent par la facilité avec laquelle les vainqueurs de la Copa America 2010 ont abordé ce match. Dès les premiers touchers de balle, Neymar multiplient les passements de jambes et autres "gri-gris", qui mettent la faible défense nipponne aux abois. Il ne faudra d'ailleurs attendre qu'une vingtaine de minutes pour que le jeune prodige de 19 ans trouve le chemin des filets d'une superbe frappe enroulée du gauche (20e 1-0 ). Quatre minutes plus tard, son coéquipier Borges, bien décidé à contester le titre de plus joli but de la compétition à Neymar, envoie une frappe surpuissante des 25 mètres en lucarne (24e 2-0). La première période se finit sur ce score, et personne ne doute de la victoire finale de l'ancien club de Robinho. Insuffisant pour battre Barcelone Mais visiblement, au retour des vestiaires, les Brésiliens ont plus la tête à leur probable finale contre le FC Barcelone (qui joue sa demi-finale jeudi contre Al Saad), qu'au match en cours. Et peu de temps après la reprise, Sakai, sur corner, s'élève plus haut que tout le monde pour tromper Rafael (55e 2-1). Ce but redonne de l'espoir à Kashiwa qui se montre plus entreprenant offensivement. Mais là encore, le talent de Danilo sur coup-franc fait la différence. A 25 mètre des buts, il enroule parfaitement sa frappe pour permettre à son équipe de nouveau mener par deux buts d'écarts (64e 3-1). La suite ne sera qu'un festival d'occasion râtée par les Nippons qui buteront soit sur le poteau, soit sur Rafael, soit sur leur maladresse. Santos obtient sa qualification sans avoir beaucoup transpiré. Il faudra cependant montrer plus de choses pour prétendre battre la Barça (s'il se qualifie) dimanche, en finale. Les lacunes affichées en défense, notamment par Rodrigo le latéral gauche, pourraient aboutir à un festival de buts catalans. Mais ça, les Brésiliens en sont probablement conscient.