Neymar n'est pas très amical

  • A
  • A
Neymar n'est pas très amical
Partagez sur :

Un mois et demi après sa défaite (1-0) au Stade de France, le Brésil n'a pas manqué de renouer avec le victoire, dimanche à Londres. Grâce à un doublé du jeune Neymar, la Seleçao s'est imposée (2-0) devant l'Écosse, en match amical. Prochain rendez-vous pour les joueurs de Mano Menezes : la réception des Pays-Bas le 4 juin.

Un mois et demi après sa défaite (1-0) au Stade de France, le Brésil n'a pas manqué de renouer avec le victoire, dimanche à Londres. Grâce à un doublé du jeune Neymar, la Seleçao s'est imposée (2-0) devant l'Écosse, en match amical. Prochain rendez-vous pour les joueurs de Mano Menezes : la réception des Pays-Bas le 4 juin. Il y avait comme un petit air de France-Brésil, ce dimanche après-midi, à Londres (Royaume-Uni). Les Écossais portaient un équipement bleu-blanc-rouge, qui ressemblait de loin à celui qu'avaient enfilé les Français, le 9 février dernier, à Saint-Denis. Malheureusement pour eux, et sans chauvinisme aucun, l'habit ne fait pas le moine. Ils l'ont appris à leurs dépens, en s'inclinant très logiquement (2-0) devant les Brésiliens, à l'Emirates Stadium, l'enceinte habituelle des Gunners d'Arsenal. Ce n'était qu'un match amical et, surtout, ce n'est pas une surprise, l'Écosse ne disposant pas de l'arsenal du Brésil. Même quand celui-ci paraît plus jeune, avec Leandro Damiao (21 ans) et Neymar (19 ans) alignés ensemble au coup d'envoi, donné au passage par Ronaldo, tout jeune... retraité. L'attaquant du FC Santos a été d'attaque tout au long de la partie, en ouvrant le score d'un tir enroulé du pied droit (1-0, 42e), puis en doublant la mise à l'aide d'un penalty qu'il avait lui-même provoqué (2-0, 77e). Grâce à lui, les Auriverdes, qui restaient sur deux défaites consécutives, face à l'Argentine et à la France (1-0 à chaque fois), retrouvent confiance. Et de la confiance, ils leur en faudra, le 4 juin prochain, pour la réception des Pays-Bas, revanche du quart de finale de la Coupe du monde 2010 (succès 2-1 des Néerlandais). De son côté, l'Écosse, qui ne s'est procurée qu'une seule occasion par l'intermédiaire de Charlie Adam (66e), n'a pas préparé de la meilleure des façons la suite de ses qualifications à l'Euro 2012. Dommage...