Newcastle s'entiche de Ben Arfa

  • A
  • A
Newcastle s'entiche de Ben Arfa
Partagez sur :

Prêté cette saison à Newcastle, Hatem Ben Arfa ne reviendra pas à Marseille l'été prochain. Bien qu'éloigné des terrains depuis octobre et jusqu'au printemps en raison d'une fracture à la jambe, l'ancien Lyonnais a séduit le club anglais au point de signer un contrat de quatre ans et demi, soit jusqu'au terme de la saison 2014-2015, avec les Magpies.

Prêté cette saison à Newcastle, Hatem Ben Arfa ne reviendra pas à Marseille l'été prochain. Bien qu'éloigné des terrains depuis octobre et jusqu'au printemps en raison d'une fracture à la jambe, l'ancien Lyonnais a séduit le club anglais au point de signer un contrat de quatre ans et demi, soit jusqu'au terme de la saison 2014-2015, avec les Magpies. Quatre bouts de matches, trois apparitions en tant que titulaire, une sortie de banc et un but magnifique marqué à Everton auront suffi pour convaincre les Magpies. Fauché dans son élan par Nigel de Jong - le poète de Manchester City - Hatem Ben Arfa, victime d'une double fracture tibia-péroné début octobre, a trouvé une nouvelle source de motivation au coeur de sa rééducation en signant un contrat de quatre ans et demi avec Newcastle. "C'est un grand club et je suis ravi d'engager mon avenir avec lui", a déclaré sur le site internet du club anglais le milieu de terrain international, désormais lié à sa nouvelle équipe jusqu'en juin 2015. Même sur le flanc, l'ancien Lyonnais, prêté cet été par l'Olympique de Marseille, devient la première recrue d'Alan Pardew qui a remplacé en décembre Chris Hughton. "Quand je suis arrivé au club, une de mes premières priorités était de faire signer un contrat permanent à Ben Arfa. La dernière chose que je voulais était de le perdre", a confié le manager des Magpies sans évoquer le montant de ce transfert, alors qu'une clause de cinq à six millions d'euros pour 25 matches joués figurait dans le contrat du joueur, arrivé à Marseille en 2008 contre 11 millions d'euros. Retour au printemps ? "Faire venir Hatem en prêt cet été était déjà un coup, mais le signer définitivement à long terme est encore mieux", a précisé Derek Llambias, le directeur administratif de Newcastle. "Alan Pardew a été clair sur sa volonté de conserver Hatem à l'issue de son prêt. Hatem est exactement le profil de joueur que nous voulons ici: un jeune international de talent avec ses meilleures années devant lui. Et ces années seront jouées à Saint-James' Park." "Il est clair que c'est un joueur de premier plan, il l'a montré en France, au niveau international, et ici à Newcastle pendant le peu de temps où il a joué", a appuyé Alan Pardew, pas refroidi par la longue indisponibilité du Français: "Une fois qu'il sera rétabli, je ne doute pas qu'il confirmera tout son talent." Trois mois après le terrible tacle dont il a été victime, Ben Arfa, qui profite de sa rééducation pour redécouvrir les charmes de Paris, travaille toujours pour retrouver l'intégralité de ses moyens physiques. "Je récupère aussi vite que je peux et je suis vraiment impatient de revenir à St James' Park", a-t-il expliqué, sans préciser la durée de son indisponibilité qui pourrait prendre fin au printemps. "Pendant mon absence, j'ai été inondé de messages de soutien de la part des fans et je veux les payer en retour en réussissant de bonnes performances sur le terrain plus tard cette saison", a-t-il ajouté. Il aura jusqu'au terme de la saison 2015 pour payer sa dette. Et justifier la confiance des Magpies.