Newcastle, la preuve Pardew

  • A
  • A
Newcastle, la preuve Pardew
Partagez sur :

Le tout nouveau manager de Newcastle, Alan Pardew, a débuté son aventure avec les Magpies de la meilleure des manières. Ses joueurs ont battu samedi à domicile Liverpool, 3-1, lors de la 17e journée de Premier league. Les Reds, eux, n'ont pu confirmer face au promu leur succès sur Villa obtenu lundi dernier (3-0). De son côté, Manchester City est provisoirement co-leader après sa victoire à West Ham (3-1).

Le tout nouveau manager de Newcastle, Alan Pardew, a débuté son aventure avec les Magpies de la meilleure des manières. Ses joueurs ont battu samedi à domicile Liverpool, 3-1, lors de la 17e journée de Premier league. Les Reds, eux, n'ont pu confirmer face au promu leur succès sur Villa obtenu lundi dernier (3-0). De son côté, Manchester City est provisoirement co-leader après sa victoire à West Ham (3-1). Un effet Pardew ? Les semaines à venir diront si le nouveau manager de Newcastle a redonné de l'allant à Newcastle. Une chose est sûre, les Magpies ont montré samedi à Alan Pardew une grosse motivation pour battre Liverpool même si les Reds ont affiché un visage peu convaincant, voire de nouveau inquiétant. Les Magpies se sont imposés 3-1 et semblent d'ailleurs à l'aise devant les écuries du « Big four », vainqueurs notamment sur la pelouse d'Arsenal (0-1) le 7 novembre, leur dernière victoire avant celle de samedi. L'ex-entraîneur de Southampton a donné raison, pour l'instant, à ses employeurs qui avaient remercié Chris Hughton lundi dernier. Le rythme est très élevé dès les premières secondes et Liverpool ne tarde pas à poser sa patte sur la rencontre. La possession de balle est nettement en faveur des Reds dans cette première période (une moyenne de 60%) mais les hommes de Roy Hodgson ne se créent pas d'occasions franches. A l'exception d'une frappe de Kyrgiakos repoussée par Krul (10e). Newcastle répond parfaitement pour sa première opportunité de mettre le danger dans la surface des joueurs de la Mersey. Le coup franc de Barton trouve la déviation de la tête de Carroll au second poteau pour Nolan qui devance Konchesky pour battre de près Reina (1-0, 15e). Carroll passe à 10 Liverpool a du mal à réagir et c'est au contraire les Magpies qui frôlent le break. Carroll s'appuie sur Ameobi en pivot et voit sa frappe puissante terminer directement dans les gants de Reina, heureusement pour les Reds (30e) avant qu'Ameobi, profitant d'une mauvaise relance, tente sa chance des 20 mètres. Son tir, dévié, prend à contre pied Reina, de peu à côté (36e). Impuissants, les Reds terminent le premier acte sur une nouvelle action signée Kyrgiakos, la tête du défenseur grec, sur corner, passant tout près du cadre (45+3e). Le duo Torres-Ngog s'est montré assez discret au cours des 45 premières minutes. Kuyt, lui, est toujours généreux dans l'effort. L'attaquant néerlandais remet les siens à hauteur dans les premières minutes de la seconde période. Un ballon aérien tombe sur la nuque d'un Campbell un peu laxiste, ce qui profite à l'ancien de Feyenoord. Il enchaîne contrôle du droit, accélération et frappe croisée du gauche (1-1, 49e). Un but express dont ne profitera pas Liverpool alors que l'occasion était belle de faire douter un peu plus le promu. Newcastle va alors inscrire deux nouveaux buts en fin de match par Barton (80e) et Carroll (90+1). Ce dernier porte son total à 10. Avec deux passes décisives ce samedi, il a marqué de son empreinte la rencontre, sans oublier Nile Ranger dont la rentrée a réveillé les pensionnaires de St-James Park. Liverpool, vainqueur de Villa lundi dernier (3-0), se montre toujours inconstant et imprévisible. Les retours de Carragher et Gerrard ne devraient pas faire de mal aux Reds.