Nenê privé de France-Brésil

  • A
  • A
Nenê privé de France-Brésil
Partagez sur :

Auteur d'un début de saison flamboyant, Nenê, dont les performances avec le Paris Saint-Germain laissaient entrevoir un éventuel avenir auriverde, n'a pas été retenu par Mano Menezes, le sélectionneur brésilien, pour affronter les Bleus en match amical, le 9 février prochain au Stade de France. L'horizon international de l'ancien Monégasque s'assombrit.

Auteur d'un début de saison flamboyant, Nenê, dont les performances avec le Paris Saint-Germain laissaient entrevoir un éventuel avenir auriverde, n'a pas été retenu par Mano Menezes, le sélectionneur brésilien, pour affronter les Bleus en match amical, le 9 février prochain au Stade de France. L'horizon international de l'ancien Monégasque s'assombrit. L'occasion était trop belle. A 29 ans, Nenê, certainement au sommet de sa carrière depuis son arrivée au Paris-Saint-Germain l'été dernier, rêvait de revêtir la tunique brésilienne. Si les performances du Brésilien en Ligue 1 sont aussi somptueuses que ses quelques chefs d'oeuvres, notamment ceux inscrits contre Monaco et Valenciennes, l'ancien Monégasque est encore à la conquête de la reconnaissance nationale qui lui manque tant. Peu médiatisé dans son pays natal, le milieu offensif sud-américain ne pouvait rêver mieux qu'une rencontre, même amicale, contre la France, son pays adoptif, dans sa ville, Paris (Stade de France) pour débuter sous le maillot brésilien. Mais Mano Menezes en a décidé autrement. Le sélectionneur auriverde, qui a succédé à Dunga après la Coupe du Monde 2010, n'a pas retenu le joueur parisien pour affronter les Bleus, le 9 février prochain. "Les récentes déclarations du sélectionneur, qui a dit qu'il me suivait, me donnent beaucoup d'espoirs, avait confié Nenê lundi dans les colonnes de L'Equipe. J'attends cette liste avec impatience". L'espoir aura certainement laissé place aux regrets, voire à l'amertume. Car si le Brésilien, radieux en Ligue 1, peut paraître encore trop frêle pour le niveau international ou trop inconstant pour répondre aux exigences de la Seleçao, la liste de Menezes est loin d'être l'une des listes de rêve que le Brésil a souvent connu. Si les absences de Ronaldinho, d'Adriano, et même de Kaka n'ont rien de réellement surprenant, celles de Luis Fabiano, auteur d'un triplé avec Séville le week-end dernier, de Maicon ou encore de Lucio laissent clairement deviner une liste « bis », dans laquelle Nenê aurait certainement pu se frayer un chemin... La sélection du Brésil: Gardiens: Julio Cesar (Inter Milan), Gomes (Tottenham Hotspur), Neto (Fiorentina) Défenseurs: Daniel Alves (Barcelone), Rafael (Manchester United), Marcelo (Real Madrid), Andre Santos (Fenerbahce), Breno (Bayern Munich), David Luiz (Benfica), Thiago Silva (AC Milan), Luisao (Benfica) Milieux: Lucas (Liverpool), Ramires (Chelsea), Sandro (Tottenham Hotspur), Elias (Atletico Madrid), Hernanes (Lazio), Anderson (Manchester United), Renato Augusto (Bayer Leverkusen), Jadson (Shakhtar Donetsk) Attaquants: Robinho (AC Milan), Alexandre Pato (AC Milan), Andre (Dynamo Kiev), Hulk (Porto)