Nasri privé de samba

  • A
  • A
Nasri privé de samba
Partagez sur :

Touché aux ischio-jambiers lors de la victoire obtenue dimanche en Cup par Arsenal aux dépens de Huddersfield Town (2-1), Samir Nasri devrait siéger à l'infirmerie lors des trois prochaines semaines. Mauvaise nouvelle donc pour les Gunners mais aussi pour Laurent Blanc et l'équipe de France alors que le Marseillais ratera le choc amical face au Brésil, le 9 février prochain.

Touché aux ischio-jambiers lors de la victoire obtenue dimanche en Cup par Arsenal aux dépens de Huddersfield Town (2-1), Samir Nasri devrait siéger à l'infirmerie lors des trois prochaines semaines. Mauvaise nouvelle donc pour les Gunners mais aussi pour Laurent Blanc et l'équipe de France alors que le Marseillais ratera le choc amical face au Brésil, le 9 février prochain. Arsène Wenger et Laurent Blanc peuvent grimacer. Alors qu'Arsenal a peiné pour prendre le meilleur sur Huddersfield Town (2-1), club de troisième division, en 8e de finale de la FA Cup ce dimanche à l'Emirates Stadium, le club londonien et l'équipe de France ont perdu Samir Nasri, sur le flanc pour les trois prochaines semaines. Victime d'une blessure aux ischio-jambiers, l'ancien pensionnaire de l'Olympique de Marseille a prématurément quitté ses partenaires, remplacé dès la 33e minute de jeu par Tomas Rosicky. Le verdict, annoncé sur le site officiel du club londonien après la rencontre, est aussi cruel pour les Gunners que pour les Bleus alors que le meneur de jeu français réalise sa saison la plus aboutie. "Nasri a une blessure sérieuse aux ischio-jambiers", a annoncé le manager alsacien à l'issue de la rencontre. "Dans ce cas, trois semaines de repos sont généralement requises. On verra, ça ne pourrait être que deux semaines en fonction de la gravité mais c'est un gros coup dur. J'ai des regrets car le plan initial était de faire jouer Rosicky mais il était trop faible car malade. J'ai donc pris le pari de faire jouer Nasri. Nous sommes à un stade de la saison où nous jouons tant de matches qu'il est très difficile de perdre des joueurs." Les regrets de Wenger sont d'autant plus évidents que Nasri devrait manquer le 8e de finale aller de la Ligue des champions et la réception d'un terrible adversaire, le FC Barcelone, le 16 février prochain. Une semaine plus tôt, Nasri manquera à une autre formation, l'équipe de France. Déjà privé de Franck Ribéry et Mathieu Valbuena, victime d'une entorse au genou gauche le 22 janvier dernier après un choc à l'entraînement avec André Ayew et absent pour une durée estimée de cinq à six semaines, Laurent Blanc devra se passer d'un autre meneur de jeu face au Brésil, le 9 février prochain au Stade de France. Un match amical de prestige attendu mais amputé de quelques étoiles alors que sélectionneur auriverde, Mano Menezes, n'a pas convoqué des joueurs du calibre de Kaka, Luis Fabiano ou Ronaldinho. Laurent Blanc, lui, devra composer sans le meilleur footballeur hexagonal du moment. Reste désormais à savoir qui profitera de la blessure de Nasri alors que l'ancien entraîneur de Bordeaux annoncera le groupe retenu pour défier les quintuples champions du monde jeudi à 14h.