Naples élimine City !

  • A
  • A
Naples élimine City !
Partagez sur :

Le match à distance entre Manchester City et Naples a donc livré son épilogue lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions avec la qualification des Italiens. Les Citizens ont pourtant rempli leur mission en s'offrant le scalp du Bayern Munich (2-0) mais bien que malmené par Villarreal, Naples a réussi à dompter ses nerfs pour l'emporter (2-0) et se hisser en huitièmes de finale.

Le match à distance entre Manchester City et Naples a donc livré son épilogue lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions avec la qualification des Italiens. Les Citizens ont pourtant rempli leur mission en s'offrant le scalp du Bayern Munich (2-0) mais bien que malmené par Villarreal, Naples a réussi à dompter ses nerfs pour l'emporter (2-0) et se hisser en huitièmes de finale. La rancoeur risque fort d'être tenace entre Manchester City et Naples. Une inimitié qui n'aura eu de cesse de prendre de l'ampleur tout au long de cette phase de poules de la Ligue des champions, avec en parallèle un Bayern Munich ravi de la qualification du club italien au détriment de Citizens dont ils n'ont eu de cesse de mettre en avant les dettes et la non-conformité au fair-play financier. De quoi motiver toutes les parties en présence et notamment un Roberto Mancini bien décidé à jouer un vilain tour au Napoli. De fait, les Citizens ont rapidement pris les Bavarois à la gorge. Une domination évidente mis en exergue par une première opportunité d'Agüero (7e). Si la réaction d'Olic laisse imaginer un match plein (12e), ce ne sera finalement pas le cas. Le coup franc direct de Silva fait mouche mais le but est refusé par Stéphane Lannoy pour une charge de Lescott sur Butt (15e). Ce n'est que partie remise suite à une belle combinaison de City, Silva frappe de l'entrée de la surface et délivre son équipe (1-0, 36e). City insiste et finit par doubler la mise par Yaya Touré, mis sur orbite par Dzeko (2-0, 52e). Naples se réveille à l'heure de jeu Un deuxième but suffisant à ce moment-là car Villarreal tient tête à une équipe de Naples qui s'énerve, à l'image de l'expulsion de Mazzarri (53e). Naples est au bord de la crise de nerfs et les Espagnols, sans le moindre point au compteur, en profitent pour mettre le pied sur la balle et dominer globalement les débats. Une situation qui ne tient cependant qu'une grosse dizaine de minutes jusqu'à ce but signé Inler contre le cours du jeu (0-1, 65e). Dès lors, les Italiens se relâchent enfin et si Lavezzi manque le doublé (67e), Hamsik met fin au suspense en doublant la mise (0-2, 76e). A Manchester City, les pensionnaires de l'Etihad Stadium font grise mine car ils ont évidemment compris que la large domination de leur équipe ne suffira pas... La défaite à Naples lors de la 5e journée est passée par là. Les mauvaises langues rappelleront que le milliard d'euros dépensés par le Cheikh Mansour depuis 2008 n'a pas suffi. Les Citizens font grise mine et retrouveront l'autre club de Manchester en Ligue Europa, United s'étant fait éliminer à Bâle (0-2). Pas sûr que ça suffise à leur remonter le moral.