Naples décapite l'Udinese

  • A
  • A
Naples décapite l'Udinese
Partagez sur :

L'Udinese a perdu la tête de la Serie A, ce mercredi, en subissant à Naples sa première défaite de la saison. Délogé de leur trône la veille par la Juventus, les Frioulans n'ont pas su reprendre les devants, victimes à San Paolo d'un Napoli abonné aux coups d'éclat (2-0). La Lazio tenue en échec par Catane (1-1), la Vieille Dame domine au terme de la 9e levée un classement aux positions resserrées. Avec un AC Milan, tombeur de Parme (4-1), en embuscade.

L'Udinese a perdu la tête de la Serie A, ce mercredi, en subissant à Naples sa première défaite de la saison. Délogé de leur trône la veille par la Juventus, les Frioulans n'ont pas su reprendre les devants, victimes à San Paolo d'un Napoli abonné aux coups d'éclat (2-0). La Lazio tenue en échec par Catane (1-1), la Vieille Dame domine ce soir un classement aux positions resserrées. Avec un AC Milan, tombeur de Parme (4-1), en embuscade. La Juve a tout gagné mardi en battant la Fiorentina (2-1). Non contents d'avoir ainsi préservé leur invincibilité, eux qui affichent quatre victoires et quatre matches nuls au compteur, les Bianconeri ont alors provisoirement pris les commandes de la Serie A. Du provisoire qui dure puisque l'Udinese n'a pas su répliquer ce mercredi. Invincibles eux aussi depuis le coup d'envoi de la saison, les hommes de Francesco Guidolin ont essuyé leur premier revers, sur la pelouse de San Paolo, alors qu'un simple partage des points pouvait leur assurer le leadership. Ou quand le moindre faux pas se paie cash... Depuis l'ouverture des hostilités, il faut dire que le Napoli a pris l'habitude d'honorer ses grands rendez-vous. Capables de souffler le chaud comme le froid, les Azzurri ont certes perdu contre Parme ou Vérone mais ont dominé chacun des deux Milan avec un aplomb déconcertant. Cette même force de caractère qui leur a permis ce mercredi de croquer le patron potentiel du calcio. Un club d'Udine qui était privé il est vrai de son canonnier en chef, Di Natale, double meilleur buteur en titre de Serie A et actuel leader du classement des réalisateurs. En face, les Cavani, Lavezzi et autre Hamsik étaient eux de sortie. Le second a d'ailleurs trouvé la faille en première période, comme un Maggio décisif juste avant la pause. Grâce à ce succès 2-0, les Napolitains se replacent à deux longueurs du sommet, dans le sillage de leurs victimes du jour et d'une Lazio qui a raté le coche face à Catane malgré le nouveau but de Klose (1-1). L'AC Milan n'est pas en reste, bourreau ce mercredi de Parme (4-1) avec un triplé de Nocerino et un but d'Ibrahimovic à l'appui. Lestés par une entame d'exercice calamiteuse, les Rossoneri signent là une troisième victoire consécutive en championnat pour s'établir au cinquième rang, avec la Juve en ligne de mire. L'Inter, encore neutralisé ce soir par l'Atalanta Bergame (1-1), ne peut se targuer d'un tel redressement...